Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 21:45

 

Colloque à Montauban: "Face à une économie sans foi ni loi: les religions et le droit"

Un colloque universitaire est organisé à Montauban du 14 au 16 juin sur le thème "Face à une économie sans foi ni loi: les religions et le droit". Michel Stavrou, Michel Sollogoub, Pantelis Kalaitzidis (1), Antoine Arjakovsky, y participeront: programme.

 

Au théâtre Olympe de Gouges de Montauban, le mercredi 15 juin 2011 à 17h30,le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, sera en dialogue avec le Cardinal Philippe Barbarin.

Je serai là . J’écouterai cette étonnante rencontre entre un grand Rabbin et un Cardinal.

Du côté de l’espoir du meilleur. Oui, je serai là, je vous rencontrerai, je vous raconterai. MJA

 

15 juin : oui, j’espérai le meilleur, voilà ce que j’écrivais il y a quelques jours. De par leur engagement dans l’église, j’imaginais ces deux hommes plein d’intériorité et de charisme. Mais il ne faut jamais imaginer. Il faut se coltiner à la réalité, ce que j’ai fait douloureusement, vivant une grande déception. Les propos de ces deux mortels m’ont choquée par trop d’intolérance, par trop d’ignorance des douleurs de ce monde, par trop de mépris de la patiente résistance de ceux, qui savent aimer au jour le jour leur prochain en détresse. Vous n’avez même pas respecté le sujet proposé : l’œcuménisme. Chacun a parlé de sa religion et s’en est allé. Moi, en venant vous écouter, je venais penser les religions, je venais penser les engagements de ses hommes patients qui s’y glissent dans ces religions au risque de leur quotidien souvent difficile, au risque de leurs engagements, je venais me rapprocher de ceux là que je connais, qui croient  en un Dieu, le leur, toutes religions confondues, je venais retrouver mes amis, leur cœur et leur foi, moi l’athée convaincue, moi la si fervente je venais chercher  auprès de tous dont je respecte les différences et leur symbolique, je venais chercher du possible humain qui rendraient Dieu fier de nous, pauvres mortels.

Je n’ai rien trouvé de tout cela.

Je n’ai trouvé que des mots durs, que des regards secs, que des lectures sèches, je n’ai trouvé que des propos savants excusant des positions inacceptables contre les homosexuels, des propos venant soutenir, en termes savants, les récents propos de Madame Barrège, en termes vulgaires, à l’Assemblée Nationale, je n’ai trouvé qu’une remise en question Des Droits de l’homme qui diraient les droits mais non les devoirs. Allons donc expliquer cela aux sans papiers, à ceux qui sont à la rue ! Allons donc expliquer cela à ceux qui ne peuvent boucler le mois ! Allons donc expliquer cela aux victimes de la mondialisation ! Oui, j’étais venue chercher de l’espoir, parce que moi, l’athée, « j’y crois » au monde presque meilleur. J’étais venue chercher de la culture et de l’amour, du savoir et de l’empathie pour ceux qui souffrent des injustices de la vie. Je suis partie, le désespoir au cœur, la colère au ventre.. Non, Monsieur le grand Rabbin et Monsieur le Cardinal je ne vous dis :

Ni bravo ! Ni merci !

Je résiste, tu résistes, il ou elle résiste, nous résistons, vous résistez, ils ou elles résistent. MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Le devoir de pensée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche