Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 08:23

        Nous entendons souvent parler à la radio d’actes de pédophilie. La pédophilie est un meurtre contre l’enfance parce que l’enfant n’en guérira jamais. Le meurtrier le détruit dans son corps, dans son âme, dans son système symbolique, dans son avenir. Il lui semble que plus rien jamais ne repoussera malgré toute la force qu’il mettra à labourer ses sillons. Il lui semble que la moisson de son été n’adviendra jamais, que ses coquelicots seront brûlés par le meurtre perpétré sur lui. Il aura beau travaillé, construire. Tout se déconstruira dans l’injustice de son destin. Il pense, désespéré, qu'il ne connaîtra jamais l’amour cerise chanté par Jean Ferrat. Il ne connaîtra que l’amour détresse, que l’amour perdu dans les méandres de ses fantasmes et de la destruction dont il fut victime. Pire encore, il sera toujours dans la crainte de détruire tout ce qui le touchera parce qu’il a connu la salissure première. Il a trahi l'Eternel et l'Eternel l'a trahi, il connaîtra l’enfer, dans sa vie et dans la mort. Il ne connaîtra qu’un chant de larmes, sa musique désaccordée brisera les cordes de l’humain. Il ne connaîtra jamais les lendemains qui chantent, les soleils de soie et les lunes de dunes. Il traversera la vie sans rien en connaître, sans aucune caresse, noyé par sa détresse et par la destruction qui fut sienne et qu’il aura peur d'imposer aux autres et que parfois il imposera. Il tombera dans les crevasses de son désir et pire il creusera celles des autres. Il avancera dans la vie, gelé par le mal qu’on lui a fait quand il était tout petit, ce mal dont il n’a jamais pu se remettre ni se démettre, ce mal qu’il a engrangé dans son temps immobile détruit et destructeur, éteignant ses heures, mourant à l’humain et à ses demains. Il avancera emmêlant ses jours au pire de ce qu’il a connu mais il avancera malgré tout, dans le lent le mouvement du temps de son enfance assassinée.


      Tranquillement, dans le silence de tant d’absences qui tissent sa vie, dans l’impossible don qu’il pourrait faire de lui-même et de son meilleur, il continuera avec amour, auprès de ceux qu’il aime si fort et si mal, dans son impossibilité à exister, à donner et à recevoir. Mais pour eux, à leur place, il nous faut le croire, sans relâche : une nouvelle vie est toujours possible pour tous, quelle que fut la souffrance d’enfance,  un miracle de lumière peut advenir.


      La pédophilie est un terrible crime contre l’enfance mais la bonté existe qui peut toujours permettre à ceux qui en ont souffert, si injustement, de vivre et d’inventer leur vie, avec tous. MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Adelphité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche