Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 21:34

Toutes mes pensées  vont vers les femmes qui ont eu moins de chance que moi.

 

Je n’oublierai jamais les regards que j’ai croisés aujourd’hui.

Je n’oublierai jamais ces cinq semaines d’attente.

Je n’oublierai jamais les messages affectueux de chacun.

Je n’oublierai jamais la merveilleuse chanson  de Julos Beaucarne « Les amis sont comme des arbres ».

Je n’oublierai jamais ce fantasme que j’ai eu de l’Eternel  jouant à la roulette russe avec mon sein droit.

Je n’oublierai jamais qu’une hypothèse reste une hypothèse tant qu’elle n’est pas vérifiée.

Je n’oublierai jamais qu’une échographie est une image et non la réalité.

Je n’oublierai jamais qu’un fait doit être interprété avec humilité et qu’ un fait médical doit être avancé prudemment dans le respect de la vie psychologique de la patiente. Je soufflerai une consultation psychologique organisée par l’hôpital pour soutenir de si longues attentes.

Je n’oublierai jamais, que dans la vie, si on a statistiquement, une chance sur cinq de s’en sortir, on peut s’en sortir.

Je n’oublierai jamais la problématique de mon automne 2012 : vivre encore un tout petit peu… Le temps de faire ma thèse, le temps d’accueillir mes deux nouveaux petits enfants, le temps de rire encore un peu et pouvoir lire quelques livres encore, le temps de regarder encore la lune et le ciel étoilé, le temps  d’aimer encore une petite fois

Et puis allongée, sagement immobile, dans le cylindre de l’IRM, soudain, j’ai repensé à un livre de Eve Curie  « Madame Curie ». A peine rentrée chez moi, j’ai regardé dans ma bibliothèque et j’ai trouvé mon livre, avec en couverture Marie Curie. En page de garde, les initiales de ma mère, le 6 juin 1956. Ce livre publié il y a des années, (mais l’année n’est pas indiquée) était couleur sépia, couleur poussière. Je l’ai rangé dans mon sac, je le lirai pendant ces fêtes. Je vous le raconterai, comme une dette à ce couple unique, qui m’a tant fait rêver, jeune.

Chers inventeurs, je vous souhaite à tous un bon hiver et d’heureuses fêtes près de ceux qui vous aiment et que vous aimez et à tous pour 2013, je vous souhaite une bonne santé.

Croyez-moi, je pèse mes mots… MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Adishatz-in-Shanghai 01/01/2013 14:32

Je n'oublierai pas l'angoisse d'une réponse qu'on ne souhaite pas et suis contente de lire que 2013 commencera pour toi sous des cieux plus cléments ! Bonne année et beaucoup de bonheur dans toutes
tes entreprises, de l'écriture à la lecture, de la lecture à l'écriture, de grand-mère de 2 petits enfants à grand-mère "multiple", de femme en souffrance à femme en confiance ! Bises de Xi'an où
nous sommes allés rencontrer des soldats vieux de 22 siècles ! Magique ! Anne-la-chinoise !

Marie-José Annenkov 06/01/2013 15:46



Chère Anne,


Tu me manques ! Je tiens à partager ce sentiment avec la planète entière ! Bonne Année 2013 !!! Bisous Marie-José



Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche