Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 19:19

La place Rouge était vide

Marchait devant moi Nathalie

Elle avait un joli nom mon guide

 

Je devais avoir 15 ans ; ma mère aimait Monsieur cent milles volts et moi j’aimais ma mère, alors je l’aimais aussi.

 

Du presque sang  russe coulait alors dans mes veines et La place rouge, vide ou blanche ça me parlait et la jolie Nathalie aussi !

 

Comme le temps passe !

 

Avec émotion, ce soir, anniversaire de la mort de Gilbert Bécaud, j’ai écouté cette chanson d’amour si douce, j’ai pensé à ma mère, à mes 15 ans si loin  et j’ai presque pleuré. MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans chanter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche