Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 17:11

     C’est quoi l’amour ?

David Cali Anna Laura Cantone

Sarbacane

2011

 Je m'échappe !
Je fugue !
Je prends la tangente !
Je me tire !
je m'évade !
Je me carapate
Je m'enfuis

           Mais à Bruner, je reviendrais, c'est promis, parce qu’il nous raconte l’enfance qui s’éveille au langage et à la pensée ! C’est une belle histoire, mais avant je veux vous raconter l’histoire de la petite Emma. Parce que le point de départ de l’enfant, c’est l’amour.  Je le sais. C’est mon plus beau Toujours.

            Il était une fois, une jolie petite fille  qui s’appelait Emma et qui habitait dans un joli livre tout rose dont au centre de la couverture était tracé un joli petit cœur tout rouge et dans le petit cœur dansait la question d’Emma : « C’est quoi l’amour ? »

        La question d’Emma se promenait dans toutes les pages du livres sur lesquelles étaient dessinées des illustrations splendides, originales et surtout pleines d’humour ! Un vrai bonheur pour la petite Emma qui n’en finissait pas de poser sa question, à toute sa famille :  « C’est quoi l’amour ? » 

       Sa maman, longue et courbée sur ses fleurs, qui ressemblait à un point d’interrogation ; comme tous les tendres mamans, elle portait en son sein, la question de son enfant. Sa maman, qui ce jour là, plantait des pivoines, lui répondit que l’amour c’était une fleur qui s’ouvrait doucement.

      Son papa, lui, planté devant la télé, dans son gros fauteuil crapaud, regardant un match, lui répondit que l’amour c’était, l’explosion du Paf ! de joie, lors du but ultime de la partie.

   Sa mamie, toute ronde et fleurie, qui faisait un gâteau lui dit que l’amour c’était tout rond et tout moelleux.

  Son papi qui ressemblait à une cloche métallique, tout occupé à ranger sa collection de petites voitures, lui répondit que l’amour, c’était comme un moteur qui démarrait.

   Alors, Emma qui était une petite fille très intelligente, et qui avait le sens de la synthèse, récapitula : l’amour c’est comme une fleur, comme un but final, comme un gâteau tout rond, comme un moteur. L’amour c’est en couleur.

 Si Emma, m’avait posé la question, je lui aurais dit : l’amour c’est comme un livre qu’on raconte, comme un livre feuilleté, comme un livre lu, comme un livre caressé, comme un livre pensé, comme un livre inventé, comme un livre imaginé, comme un livre dont on se souvient, l’amour c’est comme un livre deviné, comme un livre partagé.

 L’amour, c’est comme un livre qu’on écrit.

L’amour, c’est comme un livre de poésie.

L’amour, c’est comme un roman d’amour

Je lui aurais dit à Emma, l’amour, c’est le plus beau des livres !

      Dans ce si beau livre de Davidé Cali  et Anna Laura Cantona, on apprend, en même temps que la petite Emma, (qui à la fin de l’histoire, après un épisode fiévreux, découvre l’amour avec Mathis, qui ne le sait pas encore, car l’amour c’est un pressentiment avant tout)  que :

      L’amour est de toutes les couleurs

      L’amour est tout rond

      L’amour est tout chaud

      L’amour est tout bon

       L’amour est tout sucré

       L’amour est immense

       L’amour ce n’est que du bonheur

      Qui remplit les douces heures

      De la petite Emma qui aime.

     Quand on  arrive à la fin de ce livre si plein d’amour et de tendresse, si plein de poésie et d’humour, nous sommes si heureux, qu’à peine le livre refermé, nous l’ouvrons  à nouveau.

      L’amour, c’est un livre qui  n’en finit pas de recommencer... MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche