Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 14:38

A travers le brouillard, la lumière

Christiane Bozza

Auto publication. 2013

http://www.chroniquescontemplatives.blogspot.com

On peut se procurer le livre sur la librairie en ligne http://www.lulu.com (international) et pour les lecteurs domiciliés en France en particulier, sur la boutique française de lulu http://www.lulu.com/fr/. Il sera également disponible sur la librairie en ligne Amazon (tous pays), mais dans 6 semaines environ seulement. 

 

Elle creuse l’évidence, tant il est vrai qu’il faut un crayon pour écrire un poème et l’attraper en plein vol de l’inspiration jaillissante.

 

Elle creuse la liberté sur la banquise d’un amour » quand une âme vainement enchevêtre les couleurs ». Doucement.

 

Elle creuse le passage de la dépression, des  tic et des toc, de la souffrance inattendue de perdre pied dans le noir, seule devant sa fenêtre, traçant  « un avant », « un après ».


Elle creuse «  le Clair d’infini  » dans  des mots simples comme des perles

.

Elle creuse… le monde, le rêve, la présence  dans un « voilà » qui habite la lumière et l’espace dans le temps de son regard paisible.

 

Elle creuse sa présence « au chevet de la vie », avec ses divinités qui tissent le recommencement avec patience, dans le silence peuplé « du bruit sacré de la joie. »


Elle creuse une « Impasse » qui va de la neige au vent, de la nuit au soleil, entre  ses rêves à elle dans un monde qui la retient, elle ne sait pourquoi.

 

Elle creuse « Le hibou de l’enfance avec ses grands yeux ouverts », elle creuse la vague qui creuse. Alors, elle retrouve le nom de l’amour et nous confie la légèreté.

 

  Elle creuse La transparence : toi, moi, elle, lui. Ce que je vois, ce que tu ne vois pas. Elle creuse les regards qui se croisent.

 

Elle creuse ce qui n’est ni la trace ni l’oubli ni le souffle, ni le nom. Obstinément, dans le temps d’un poème, elle creuse la clarté et « le doux sourire du néant »


Elle creuse   sans concession « La loi du marché » qui nous fait revenir chez nous « Sans un minuscule morceau de soleil."

 

  Elle creuse, creuse encore, « Le COMA, Ciel  Ouvert sur un Monde Autre », « La bourrasque », elle creuse « Entre ciel et terre »


Elle creuse dans son brouillard et dans la lumière, elle creuse dans son âme de poétesse, avec  ses mots de femme, si proche de nous, qui pourtant, parfois s’éloigne dans son mystère inattendu, si plein de talent.

 

Un recueil de poèmes, à ne pas manquer.

 

Merci Christiane Bozza et bonne route à travers le brouillard ! Mais je ne m’inquiète pas, vous savez  la lumière…

 

MJA

   

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche