Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 21:54

J’ai mal à toi

Toi nécessaire et suffisant

Toi qui m’a fait ça de mourir

De mourir me laissant seule

Devant les générations

 

L’homme part du ventre de sa mère

Pour vivre, pour aimer,

Il trouve le sein de son amante

Pour aimer pour hanter

 

A nous les larmes de la naissance

De l’amour, de la mort

A nous toutes les larmes.

 

Tiré du classeur marron tout rafistolé de ma mère qui a tant aimé. Elle s’appelait Flore Annenkov.

 

Ce soir, je pense à elle. MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche