Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 11:52

Chroniques de rétention 

2008-2010

Solin

Actes sud 2O10

 

 

Dans Madame, je veux apprendre à lire ! j’écris p.25

 

« L’insertion, c’est une histoire de tous : en lettres majuscules : ADIF,  ANPE,  CIBC,  DDTEFP,  FSE, DRASS, DRDTEFP »

 

Lire dans la citoyenneté assumée des sigles /Insertion mais aussi lire et apprendre par cœur des sigles Exclusion. Nous les trouvons dans le glossaire précieux qui se trouve à la fin du livre :

 

Et donc, pour vous, j’écris :

 

L’exclusion des étrangers c’est :

 

AME : Arrêté Ministériel d’Expulsion

APE :   Arrêté Préfectoral d’Expulsion

APRF : Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière

APS : Autorisation provisoire de Séjour

CA : Cour d’Appel

CAA : Cour administrative d’Appel

CRA : Centre de rétention Administrative

CST : Carte de séjour temporaire : valable un an.

DA : Demandeur d’Asile

DCPAF : Direction Centrale de la police de l’air et des frontières

FNE : Fichier national des étrangers

IDTF : Interdiction définitive du territoire français

IQTF : Invitation à quitter le territoire français, remplacé de nos jours par

OQTF : Obligation de quitter le territoire français

ILE : Infraction à la législation sur les étrangers

JLD : Juge de la liberté et de la détention

MAE : Ministère des affaires étrangères

PAF : Police des frontières

TA : Tribunal administratif

TGI : Tribunal de grande instance

 

Heureusement il y a les sigles suivants :

 

CIMADE : Comité Inter Mouvements d'Aide aux Etrangers

DER : service de la Cimade assurant la défense des étrangers

GISTI : Groupe d’information et de soutien des étrangers

LDH : Ligue des Droits de l’homme

Ofpra : Office français de protection des réfugiés et des apatrides

RESF : Réseau éducation sans frontières

 

Heureusement , il y a le persévèrant  engagement des salariés de la Cimade dans les centres de rétention. 

 

Les permanents de la Cimade de Toulouse, m’ont dit quand il m’ont vu, le livre à la main : « tu vas pleurer. »

 

Oui, j’ai pleuré devant ces récits de tant de chagrins et d’injustice.

 

Oui, j’ai pleuré, en lisant leurs confidences à tous, de l’inacceptable de ce qui se passe dans les centres de rétention

 

Oui, j’ai pleuré devant les larmes aux yeux d’Annette, le sentiment d’abandon de Charlotte, devant la détermination d’Eve de transmettre ce qui se passe pour les étrangers, oui j’ai pleuré devant Marie-Neige qui n’oublie pas le jeune marocain qui s’est pendu, oui, j’ai pleuré devant Charlotte qui a renoncé à sa thèse devant tant de cruauté et d’injustice, oui, j’ai pleuré, devant les enfermés, oui, j’ai pleuré devant les pensées d’Amélie, comme ça, un matin, quand elle attend, devant le portail, que la barrière se lève pour la laisse passer, oui j’ai pleuré devant le maillot jaune impossible de Lionel, oui, j’ai pleuré devant le courage de l’engagement des salariés de la CIMADE, au jour le jour de leur engagement  professionnel allié à leur éthique de vie.

 

Mais aussi la révolte a succédé à mes larmes, quand j’ai lu, chapitre après chapitre, comment sont traités en France les étrangers, les hommes, les femmes, les enfants, livrés à la LOI, à l’inhumanité législative,  aux sigles, à la cruauté.

 

Oui, je me suis révoltée, une fois encore devant le travail d’Eric Besson et de ses compagnons gouvernementaux.

 

Oui, je veux dire NON ! à toute cette réalité si cruelle et si injuste que décrit ce livre.

 

Oui, je veux aller chaque vendredi au cercle de silence de ma ville

 

Oui, je veux reprendre ma carte à la Cimade en 2011.

 

Oui, mes larmes et ma révolte ne font qu’un !

 

Oui, je dis merci aux salariés de la Cimade de vivre au jour le jour une telle réalité et un tel combat !

 

Oui, je veux les remercier tous pour ce si beau livre qui transmet l’inacceptable et qui transmet leur quotidien de salariés, humblement, dans des mots de tous les jours.

 

A tous, un grand merci !

 

Inventeurs de lectures, ne manquez pas ce livre. Le lire est déjà un petit pas, vers un grand NON à ce qui couvre de honte la France, pays des droits de l’homme.

 

Bonne lecture ! Bon combat !  

 

MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans La Cimade
commenter cet article

commentaires

bungee 23/12/2010 17:23


Merci pour cette recommandation de lecture, et cette belle note engagée !
Je suis bénévole à La Cimade (languedoc roussillon), et depuis la sortie des Chroniques de Rétention nous essayons de diffuser ce livre le plus largement possible, de toucher par tous les moyens un
public pas forcément averti. Il faut que les gens sachent que derrière les murs, derrière les chiffres, il y a des humains qui souffrent.
Merci.


Marie-José Annenkov 26/12/2010 19:39



je suis touchée par votre commentaire. Nous sommes efficaces et généreux, sûrs de nos valeurs. Continuons ! Bonne fêtes de fin d'année et bonne année 2011. MJA



Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche