Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 20:32

 

Le dit de l’ancêtre

 

Mamie, vous vous êtes endormie

épuisée par votre longue vie.

Vous étiez de nous tous, l’ancêtre.

 

A mon tour, je deviens la femme la plus âgée de la famille. A mon tour, je suis l’ancêtre. Cette étonnante certitude, si nouvelle m’étreint de douceur et de fierté.  Pressentant cette étonnante vérité, j’ai laissé blanchir mes cheveux et mon visage enneigé par les années se tourne vers vous avec tendresse.

 

Serai-je une ancêtre digne de votre affection ?

 

Je vous cuisinerai à tous de bons petits plats, des douceurs de toutes les couleurs. J’écouterai vos chagrins comme vos rires. Vous me confierez vos amours et vous rirez des miennes mais surtout, je vous transmettrai, c'est  mon voeu le plus cher, mes valeurs de vie, mes rêves réalisés d’un monde presque meilleur pour lequel toute ma vie, avec vigueur, avec rigueur, j’aurai lutté, marchant, lisant, écrivant, espérant.

 

Hier, je me souviens, dans le ventre de ma mère, je lisais ses livres d’après-guerre. Puis, j’ai grandi, je suis allée à l’école,  avec ma maîtresse, j’ai appris à lire. Là, a commencé ma longue épopée. Je suis devenue Pinocchio, Alice au pays des merveilles, Cendrillon, La Belle au bois dormant et Gretel, la grelottante. Puis j’ai connu mon premier deuil, j’ai grandi encore. J’ai lu Don Quichotte, Marcel Proust. J’ai lu  Katherine Mansfield et Simone de Beauvoir. J’ai lu Verlaine, j’ai lu des livres du monde entier.

 

L’ancêtre devenue, n’a d’autre souhait que de mettre à vos pieds, la sagesse du monde et des hommes. Cette sagesse existe. Il faut y croire mes chéris. Croire en cet espoir, c’est déjà la créer. Ce sera ma force de vous transmettre, le monde et son espoir.

 

Je vous transmettrai l’amour de la vie et de tous. la longue espérance, des caresses blondes. Je vous transmettrai la ronde du monde


Je vous transmettrai mon âme de femme

 

Femme-enfant, enroulée d’ années

Déroulée dans le temps de l' amour

Potelée, ridée, je ne sais

Entre rires et larmes

J’ai grandi, j’ai vieilli

Je ne le saurai jamais

Dans le son d’une guitare

J’ai refusé mes Trop Tard

 

Je vous transmettrai les rythmes du temps

 les rythmes de la vie

  l’arythmie du désir

  mes  éclats de rire

 

Je vous transmettrai mon regard sur les immenses vagues perlées d’algues. Un jour, entre deux soleils ou une nuit entre deux lunes, à mon tour, je m’en irai, vous transmettant, entre deux cris, entre deux souffles, celui de ma naissance et celui de ma presque mort, ma vie, celle que j’aurai tant aimée du premier jour au dernier jour de mes Toujours et de mes Peut-être


Temps, je t’attends ! Je n'ai plus peur.

 

 MJA, l’ancêtre.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Anne 26/09/2014 09:47

Oui, oui, oui, je veux que tu me dise, que tu me lises et que tu m'étonnes par tous ces mots qui t'ont nourrie et donnée la force de devenir "l'ancêtre" pleine de douceur et de sagesse... A très
bientôt... donne moi la date de ta soutenance... j'espère pouvoir y assister !
bises d'automne, Anne... de Toulouse

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche