Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 07:31


Ma vie est un toboggan
Je glisse sur le temps
Qui  chaque jour passe
Je glisse, je glisse

Je monte sur le toboggan
Je joue à glisser
Je descends
Je remonte

Je glisse encore
Je joue, je me joue
Je me remets en jeu
sur le tobogan de ma vie

J’ai peur
Je meurs
Je glisse
Je recommence

Folle enfant
Je joue
Je vais, je viens
De haut en bas

Je vis ma vie-toboggan !


Suis-je en haut ?
Suis-je en bas ?
Suis-je sur la pente ?
Qui suis-je ?

Une joueuse impénitente !

Je joue mon enfance
Je joue mon errance
Je joue ma sagesse
Je joue nos caresses

Je joue sans la maîtresse
Je joue dans la détresse
Je me joue de toi
Je me joue de moi

Je respecte la loi
La loi des hommes
La loi des mots
La loi du temps

Mais je joue
Vivre est un jeu
Passionné
Passionnant

Mais casse-gueule !

Alors, pour limiter les risques de vivre et de glisser sur le toboggan du temps, je déglisse dans le verbe lire que je conjuguerai jusqu’au bout de mon souffle :

« Je lis, tu lis, il ou elle lit, nous lisons, vous lisez, ils ou elles lisent »

Pour consolider mon verbe lire, je déglisse encore et je conjugue à tous les temps, cette fois-ci, le verbe écrire :

« J’écris, tu écris, il ou elle écrit, nous écrivons, vous écrivez, ils ou elles écrivent. »

Lire et écrire sont les deux rampes de ma vie-toboggan !

Je ne les lâcherai jamais, tant que je vivrais, tant que je jouerai, tant que je que je glisserais.

Et hop ! Une glissade encore !!! Ouahou, maman, j’ai peur ! MJA


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche