Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 15:01

resf82@yahoo.fr

 
 

 

Un centre de rétention ressemble davantage à une prison qu'à un centre de retenue pour les sans-papiers, censés demeurer libres de leurs mouvements.

 

                   La construction d'un nouveau centre de rétention (CRA) en Seine et Marne, à Mesnil-Amelot, est achevée. Avec 240 places de rétention, ce centre est le plus grand de France. A 800 m de là, un autre CRA, ouvert en 1985, peut accueillir jusqu'à 140 personnes. Ce qui porte le nombre de retenus potentiels dans le village à 380.

                   L'entrée en fonction de ce véritable camp marque une nouvelle étape de ce que les associations de défense des droits des migrants ont qualifié « d'industrialisation de la rétention » .

                   Une double enceinte grillagée et barbelée entoure l'ensemble du camp. Des dizaines de caméras et des détecteurs de mouvements complètent ce dispositif carcéral.

                   La construction envisagée de deux salles d'audience à proximité immédiate du camp instituera une justice d'exception éloignée de tout regard de la société civile.

                   Comme l'a montré la situation du CRA de Vincennes, ce type d'univers carcéral déshumanisé favorise, encore plus qu'ailleurs, le non-droit, les violences, les auto-mutilations et les tentatives de suicide.

                   Le journal La Croix du 25 mars cite les paroles de Pierre Henry, directeur de France Terre d'Asile : « Beaucoup de personnes ne devraient pas être placées en rétention, qui devrait rester une solution ultime. Ce n'est pas l'endroit pour des gens qui résident depuis parfois trente ans en France. On n'imaginait pas atteindre un tel degré d'absurdité. » Même ton sévère dans la bouche de Julien Poncet : « Il existe bien d'autres solutions alternatives à l'enfermement. »

Le Réseau Education Sans Frontières 82

Vous invite à signer la pétition en ligne (http://placeauxdroits.net/petition2/?petition=30)

qui dénonce la criminalisation des migrants et appelle les citoyens et les élus à se mobiliser contre l'internement administratif des étrangers,

 

 vous appelle à venir nous rejoindre au cercle du silence

 chaque premier vendredi du mois à 18h, place des Fontaines, Montauban

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Adelphité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche