Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 19:09

Droits devant !!

Liberté, Egalité…

Sans papiers

L’esprit frappeur. N°43

7/9passage Dagorno

75.020 Paris

1999

 

L'association Droits devant !! est une association française créée le 16 décembre 1994 et ayant pour but la défense de l’égalité des droits, contre la précarité et les exclusions. Elle est toujours en activité et j’invite mes lecteurs à se rendre sur leur site en saisissant, comme je l’ai fait, dans la barre Google « Droits devant ! ». Quand l’activité humaine se fait humanité.

Pour l’immédiat, je souhaite vous parler de trois petits textes, comme des pierres précieuses pour illuminer et alimenter notre vie militante pour « un autre possible ». (Voir mon dernier article : catégorie Adelphité). Ces trois textes très courts constituent la préface du petit livre : Liberté, égalité, Sans papiers

Albert Jacquart, coprésident de Droits devant !! entre le premier en scène avec un texte « De la rencontre aux papiers » :

Être humain, appartenir à l’espèce humaine n’est pas simplement une question de gènes c’est principalement être intégré dans la communauté humaine. L’individu est certes un être « de nature » mais il se transforme en « être de conscience » et ce grâce aux rencontres et aux échanges avec les autres hommes. Le rôle de la collectivité humaine, nous dit Albert Jacquard est de créer ces échanges là, comme matériau premier pour l’élaboration de l’humanitude de chacun. Ne pas le faire c’est trahir l’humanité de chacun qui lui permet d’être bien plus profond qu’un homme de nature.

Les droits de l’homme sont dit-il la contre partie de ce devoir collectif. Être humain, c’est l’accès de tous à ces droits de l’homme et cela passe par des papiers. Leur refuser, c’est leur refuser d’appartenir à la communauté des hommes définis comme « concitoyens sur cette planète. » La terre écrit-il avec conviction est poésie est promise pour tous. Il invite à suivre, toux ceux là qui ne sont pas frappés de cécité devant ce mal de l’égoïsme qui gangrène l’humanité. Luttons avec ces hommes courageux qui devant eux font avancer les cœurs et le droit à être humain avec des papiers.

 

 

Jacques Gaillot coprésident de Droits devant !!

Il nous raconte son rendez-vous à la gare Saint-Lazare, en 1994 avec Jean-Baptiste Eyraud qui souhaite avec d’autres mettre en place une association qui défendrait les droits des gens à vivre debout et comment Jean-Baptiste Eyraud lui a demandé d’être président. Après une réflexion tenant compte de sa position d’homme d’église, il accepta d’être coprésident. Il dit aussi combien il était heureux de travailler avec des hommes si différents que sont Albert Jacquard et Léon Schwarzenberg.

Il mentionne combien sont différentes les démarches de charités de celles  de reconnaissance des droits. La justice fait place à l’autre, lui reconnaît chances et dignité.

Il dit aussi combien tous les droits de l’homme sont indissociables. En retirer un et tout s’écroule.

Il relate une conversation avec un jeune qui dit combien était injuste ce libre droit  de la circulation des marchandises et armes et non celles des hommes alors que la libre circulation des hommes est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, article 13.

«  Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un état. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien et de revenir dans son pays. »

Jacques Gaillot rappelle combien il est temps que cet article soit remis à l’ordre du jour et comme il est nécessaire de l’imposer aux états !

Malgré les difficultés rencontrées par cette jeune association, Jacques Gaillot nous confie ces étonnements qui emportent l’espoir de la rencontre dont parle Jacquard dans l’article qui précède :

- Il s’étonne non pas de la précarité de l’association mais que des hommes se dressent  contre l’injustice, comme « d’infatigables guetteurs d’injustices ! »

- Il s’étonne non pas du sous-équipement de l’association mais que tant de sans-papiers s’adressent à elle, avec confiance !

- Il s’étonne non pas que l’association soit si mal connue et mal considérée du grand public et des pouvoirs publics mais il s’étonne dans la joie, de voir que des jeunes retrouvent leur dignité, leurs droits, leur citoyenneté

- Ce qui l’étonne ce n’est pas la difficulté de leurs actions mais le courage et l’espoir que drainent Droits devant !!

 

Enfin Léon Schwarzenberg 3ème Coprésident de Droits devant !! nous dresse un historique minutieux. Nous avons tant à apprendre de l’histoire de tous ces mouvements qui portent en eux la dignité de tous !

- 1994. Naissance de l’association Droits devant !!

- 16.10.94. L’association Droit au logement avec 200 militants et des familles sans logement occupe une ancienne école rue du Dragon qui est en attente d’être mise en vente. Albert Jacquard et Jean-Baptiste Eyraud accompagnés par l’Abbé Pierre demandent à être reçus par le premier ministre de l’époque : Jacques Balladur qui promet de ne pas faire évacuer les locaux par la police.

- Monsieur Chirac, alors candidat aux présidentielles déclare qu’il envisage la réquisition de certains immeubles vides pour des gens en difficultés de logements.

- Les spacieux locaux de la rue du Dragon deviennent le siège d’une sorte « d’Université populaire » avec des activités diverses culturelles et surtout d’apprentissage de la langue française, de sa lecture et de son écriture.

- Une association se crée « Droits devant » qui s’adresse non pas exclusivement aux mal-logés mais aussi à tous Les sans-papiers, sans travail, sans ressources.

- Les présidents désignés de Droits devant !! sont Albert Jacquard, Léon Schwarzenberg, Jacques Gaillot, Jacques Higelin et Philippe Chavance qui par la suite démissionnera pour occuper ses activités d’architecte. Jean-Claude Amara est le secrétaire général.

- La rue du Dragon devient le lieu de rencontre de nombreux intellectuels, éducateurs, artistes qui enseignent leurs divers disciplines (je pense à ce point à ce premier article de Albert Jacquard que j’ai résumé plus haut.)

- En 1995, l’association se déplace rue Montcalm dans le 18e. Les locaux sont plus petits mais l’esprit associatif et créatif demeure.

- 18 mars 1996. Occupation des locaux de l’église Saint Ambroise par les 100 papiers : action de soutien de Léon Schwarzenberg et de Monseigneur Gaillot

- A la Cartoucherie Ariane Mnouchkine crée le théâtre du Soleil et accepte de loger les Sans papiers pour trois semaine (puis départ en tournée). La période de la cartoucherie s’achève le 15 avril. Nouveau local (indiqué par la SNCF et la CFDT Cheminots). Puis les choses traînent en longueur

- 28 juin 1996 : l’église Saint Bernard est occupée

- 23 août 1996 : évacuation à coup de hache sur la porte de l’église.

Dans les mois qui suivent et toujours maintenant la lutte des sans papiers continuent.

 

 

J’ai voulu ce soir, vous conter trois écritures d’hommes au travail d’une lutte qui les honore.

Inventeurs de lectures, inventeurs d’humanité, du lieu de nos engagements de vie, n’oublions pas les sans-papiers. Chacun son engagement, chacun ses luttes selon son histoire et ses espoirs mais n’oublions surtout pas le désespoir de ceux pour qui revenir dans leur pays signifie souvent la mort ou la misère et qui sont venus en France chercher des valeurs universelles d’accueil, de justice et d’humanité. Soyons dignes de leur confiance ! MJC

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Adelphité
commenter cet article

commentaires

Marion 08/11/2009 17:54


bonsoir et merci pour cette lecture parfaite, pour remonter le moral au soir d'un dimanche de pluie... l'automne s'est désormais installé et il faudra reprendre l'habitude de sortir avec des
chaussures chaudes et un chapeau sur la tête, et se mettre le coeur en joie pour rencontrer les gens qu'on a sur son chemin : à la Cimade comme ailleurs...
le tonus des trois co-présidents que tu m'as présentés ce soir me fait du bien et ça remonte le moral comme un rayon de soleil !
bonne fin de dimanche à toi et bonne semaine :-)


Marie-José Colet 08/11/2009 21:44


Merci Marion et bon automne militant ! Marie-José


Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche