Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 11:58

Petit enfance

Et cultures

En mouvement

 

Patrick Ben Soussan

Bérangère Chaton

Jacques Dayan

Dominique Jeandon

Katy Feinstein

Myriam Mony

Laure Orsini

Bruno Ribes

 

Erès Mille et un bébés

(2002, 2004)

 

Plusieurs articles passionnants qui disent l’environnement des bébés : les mutations de la société, la parentalité, la maternalité, l’évolution de la fonction paternelle, la civilisation en train de naître, celle qui accueille nos bébés dans la différence. Parmi tous ces articles, j’ai choisi de vous présenter celui dont l’objet me passionne :

 

Le livre et le tout petit enfant

Ecrit par Katie Feinstein

 

Katy Feinstein est bibliothécaire, professeure associée à l’Université Pierre Mendes-France, Grenoble.

 

Une fois n’est pas coutume, je partirai de la fin de l’article, lorsque Katy Feinstein cite Tony Lainé parlant de son idée de « Nidation intellectuelle ». J’aime cette idée de nid lorsqu’on parle des enfants et puis « nidation » exprime l’idée de grains de pailles ou de plumes nécessaire au nid. C’est cela même : les livres sont des grains de paille ou de plumes, nécessaires à l’habitacle intellectuel et affectif, je dirai même affectueux pour les tout-petits.

 

Katy Feinstein sait nous faire souvenir en mots simples ce dont nos petits ont besoin pour grandir et un jour s’envoler du nid.

 

Nos bébé ont besoin :

 

-         de la reconnaissance de leur potentiel du savoir-être, savoir lire, de leur potentiel d’intelligence

-         de notre transmission de langue et culture sur un mode structuré. Lire une histoire à un enfant c’est transmettre des images, des affects, du sens mais surtout lui permettre de structurer le monde, comme son monde intérieur.

 

-         de rencontres réussies avec le livre et avec l’adulte. Katy écrit combien lire est une rencontre à trois : le livre, l’enfant, l’adulte. Elle nous livre avec  ses observations d’enfant qui lors de  la lecture d’un livre suspend le biberon, éclate de rire ou pleure. Elle nous livre son étonnement comme son bonheur d’observer, d’être là, si près du bébé

 

 

-         déjà, le bébé  a besoin de liberté et de respect. L’acte de lire véhicule les deux  dans le respect du rythme, des silences, des émotions de l’entant comme du conteur.  C’est cela même qui garantit le succès de la rencontre, le succès de la nidation.

 

-         Ils ont besoin que lentement se structure du sens dans la lenteur et dans la magie des mots.

 

-          

-         Il ont besoin que le livre lu par l’adulte soit un véritable cadeau d’amour, par un choix vécu, ressenti, reconnu dans l’immensité de la littérature enfantine, hélas pas toujours de qualité. Les bébés ont besoin de qualité pour que leur  nid soient de qualité, pour commencer une vie de qualité.

 

-         Les bébés ont besoin du respect d’un temps d’associations car le bébé, déjà associe. Il suffit de l’observer avec présence, avec amour.

 

Pour que tous ces besoins soient connus, reconnus, respectés, il faut nous dit Katy Feinstein être nombreux, famille, nounous, personnels de crèches, bibliothécaires, tous ceux là qui créent une symbolique du monde qui accueillent le bébé et construisent son nid d’idées, d’images, de sensations, de contes, qui construisent son nid dans lequel il pourra  grandir en harmonie avec son monde intérieur et avec le monde qui l’entoure, pour enfin devenir adulte. Sans peur.

 

Merci Katy Feinstein pour cet article si concis et si complet. Merci pour votre courte mais efficace bibliographie d’albums enfantins et merci pour vos références à Diatkine et à la revues ACCES dont j’ai déjà parlé lorsque je vous ai conté le livre de Marie Bonnafé (voir même catégorie)

 

Oui, nous sommes nombreux à raconter des histoires aux bébés, oui nous sommes nombreux à créer des albums et à leur donner vie par nos mots, oui, ils sont nombreux ces nids que nous constitutions des pages ou des plumes de nos livres (étrange double sens du mot plume), oui nous sommes nombreux à accompagner les bébés pour les aider à déjà constituer leur poste de lecteur

 

Quel bonheur pour nos cœurs enthousiastes de contempler ces nids dans la grande forêt du savoir ! Bravo à nous tous !

 

Je ne recopie pas la bibliographie à vous d’acheter le livre ou de le consulter en bibliothèque mais surtout, chers inventeurs, ne faîtes pas l’économie de lire ces albums qui illustrent si profondément cet article. C’est avec notre enfance au travail de nos lectures que nous construisons de jolis nids pour nos petits... et donc

 

Bonne lecture ! MJA

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Les tout-petits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche