Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 14:56

Le dîner de Babeth 

Karen Blixen

Gallimard (1958)

 

« Combien vous enchanterez les anges ! »


Pourquoi Babette enchantera-t-elle les anges du paradis ? Parce que Babette est une grande artiste prête « à donner de son don » aux autres, à tous les autres. Ce don qu’est l’art culinaire. Cette nouvelle est l’histoire d’un billet de loterie de dix milles francs transformé en un repas. Babeth donne à Martine et Philippa tout ce qu’elle possède : son art de la cuisine dans la douce et absolue générosité de son amour pour elles, de son amour et de sa gratitude. Tout : ses souvenirs, son talent si immense, le Café d’Angleterre autrefois... Un autrefois si plein de nostalgie que nous livre Karen Blixen dans une courte nouvelle qui dit le talent, le don de soi d’une femme et de toute artiste. Cette nouvelle est un court hymne tendre et poétique à la création « Les seules choses que nous pourrons emporter en quittant la vie terrestre seront celles que nous auront données aux autres ». Babeth leur a donné un repas qui les combla de félicité, qui les fit sourire, se souvenir de leur jeunesse, qui les fit réfléchir sur les choix de leurs vie, sur ces coeurs qui autrefois battaient de passion. Douze ans déjà que Philippa et Martine, ces deux vieilles demoiselles protestantes ont recueilli Babeth la papiste en pleine détresse de son passé de communarde sur cette côte si sauvage de la lointaine Norvège. Une sorte de bout du monde désert et plein d’écume.


Dans cette nouvelle tous les personnages respirent de bonté, d’humanité, de tendresse. De mélancolie enfin. Des embruns du passé nous atteignent, des palpitations timides du présent nous effleurent comme de douces caresses pleine de sensualité. Le repas de Babeth retient notre souffle et celui des douze invités de Martha et de Philippa. Les invités sont effrayés par ces mets inconnus, par leur finesse, par tous ces goûts subtils et inconnus de leurs palais. De la joie pure qu’on ose pas nommer. Martine et Philippa, ces timides anges de bonté n’imaginaient pas jusqu’à ce jour que les vins portaient des noms. » Du clos-vougeot »1848, de l’Amontillado », et cette étrange limonade « La veuve Cliquot » 1860. Les invités demeurent tremblants devant « les cailles en sarcophages ». Tant de douceurs ! Tant de finesses dans un seul repas ! Et cet étrange velouté de tortue ! Et ces incroyables Blinis Demidoff ! Les mains jointes disent la ferveur, les mots timides disent les émotions à peine perceptibles.

 

« Puisse ce repas maintenir la forme de mon corps,

Puisse mon corps soutenir les forces de mon âme,

Puisse mon âme en actes et en paroles

Louer le Seigneur pour tous ses bienfaits ! »

 

Tous les invités sont touchés par la grâce. La grâce et la bonté de Babeth. Les langues se délient, les oreilles s’ouvrent, les souvenirs abondent. Autrefois leur jeunesse, leurs amours, maintenant la douce lumière de ce repas. Dans cette grâce de Dieu. Babette, cette servante presque muette,  règne dans cette nuit nordique et froide  presque bleutée. Autrefois Paris, le Café  D’Angleterre,Babeth l’exilée, la réfugiée politique. Une solitude de femme généreuse. Ils sont morts, son mari, son fils et tous les autres qui venaient au Café D’Angleterre. Paris, ses souvenirs. Paris les deuils. Babeth crée avec sa peine,  avec son amour, avec sa sérénité. Paris, elle n’y retournera plus. Dix milles francs. Avec son repas elle a donné tout ce qu’elle possédait son passé, son avenir. Elle n’est plus qu’un présent d’amour et de création. La création est ou n’est pas, elle est entière, absolue, sans retenue. Elle emporte tout , donne tout.Karen Blixen est un ange de création.A lire dans la douceur de la vie quand elle se fait nostalgie, quand elle dit qu’il fait bon de créer, d’aimer de donner jusqu’aux limites de la douceur et de soi-même.   

 

Bonne lecture !

Marie-José Annenkov

Empan le 3 décembre 03

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Empan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche