Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 17:10

J’ai aimé cette émission  d’aujourd’hui  sur France Info (11h.50) mettant en scène les questions efficaces d’ Emmanuel Davidenkoff,  journaliste spécialiste de l'éducation, directeur de la rédaction de L'Etudiant, également auteur de nombreux ouvrages sur la question, et les réponses nous moins efficaces de Jacques Fijalkow, professeur émérite à l’Université de Toulouse, dont je vous ai souvent présenté les nombreux et  passionnants travaux sur la lecture.

Aujourd’hui, le plaisir de lire à l’école était à l’honneur.

En somme, nous dit avec humour Jacques Fijalkow, il s’agit de savoir si la lecture doit être un plat d’épinards, que bien souvent les enfants mangent sans plaisir et par devoir ou un dessert que les enfants savourent  avec plaisir ! Derrière cette métaphore gustative (la lecture n’est-elle pas oralité ?) se cache un vrai problème : celui de mettre en évidence le plaisir au cœur de l’apprentissage et de lier l’action d’apprendre au plaisir de lire.

Emmanuel Davidenkoff interroge Jacques Fijalkow sur les coins lecture dans les écoles : obligation ou création  des enseignants ?

Jacques Fijalkow rappelle que ces coins lecture ne sont pas obligatoires mais répondent à un « bricolage » des enseignants attentifs au plaisir de lire des élèves et que, malheureusement, il y a selon lui ces dernières années un recul institutionnel devant cette idée si essentielle du plaisir de lire. Cette marche arrière  s’exprime sous différentes formes. Il est affirmé par exemple que le plaisir de lire doit être mais qu’il sera ailleurs qu’à l’école ou alors « qu’on ne sait pas faire. »  La difficulté, nous dit Jacques Fijalkow, c’est que l’institution reste non- réceptive à cette idée du plaisir de lire.  Ainsi, nous confie-t-il, amusé,  « un jour, je me suis fait taper sur les doigts  parce que j’ai employé dans un texte officiel  le mot « plaisir ».  Il m’a été soufflé, d’utiliser plutôt le mot « intérêt »

            J’ai beaucoup aimé cette émission, qui, en termes clairs et précis,  (l’émission durait à peine 8 minutes) posait ce si fondamental « plaisir de lire » dans l’apprentissage.  Combien, selon moi, Jacques Fijalkow a raison de ne pas substituer le mot « intérêt » au mot « plaisir » ! Si, l’école doit être l’apprentissage du principe de réalité, cela est certain, elle doit être aussi la découverte  de l’action liée au plaisir, en l’occurrence l’apprentissage de l’action de lire liée au plaisir de lire. Nous ne le répèterons jamais assez, tous, praticiens et chercheurs sur la lecture.  Jacques Fijalkow chercheur, nous rappelle aussi les recherches,  les travaux  qui confirment la nécessité du plaisir de lire à l’école.

            Bravo  à ce  journaliste,  Emmanuel  Davidenkoff, qui ce matin a su poser les bonnes questions à Jacques Fijalkow qui a su donner les bonnes réponses !  Oui, un grand merci et un grand bravo à tous deux pour avoir traité de façon si concise, avec humour et intelligence ce sujet si grave du plaisir de lire à l’école !  Un vrai plaisir d’écouter, nous a été offert là.

Il faut signaler aussi, toujours sur France info, les émissions du dimanche animées par Emmanuel Davidenkoff « Les enfants des livres » aux heures suivantes :

6h.50, 12h55, 15h40, 20h.25, 23h.40

Inventeurs, à votre radio ! Et que le plaisir soit ! MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Les inventeurs cherchent et trouvent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche