Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 18:01

L’attachement un lien vital

Nicole Guedeney

Editions Fabert

Belgique décembre 2010 (45 p)

 

L’attachement, un lien vital (2)

 

Comment se constitue le lien d’attachement ?

(P.19-21) (2)

 

Selon l’auteure le lien d’attachement se constitue en 5 phases.

 

Phase 1 :

 

0-     mois : dès la naissance le bébé cherche à nouer des contacts avec les

autres. Il es dépendant de son entourage ; il n’a pas encore de figure particulière d’attachements mais ses figures sont toujours des humains. Ses préférences sont d’origine prénatales : voix maternelles, odeurs. Pas de réelle discrimination des signaux du bébé vers l’entourage.

 

Phase 2 :

 

         3-6 mois : : développement de la capacité des bébés à contrôler ses systèmes de comportement. Il cherche de plus en plus activement la proximité par cris, pleurs, bras tendus. Le sourire commence à être sélectif, le sourire devient social.et il commence à sourire à des étrangers et les signaux s’individualisent, se précisent vers des personnes d’élection dans une hiérarchie des figures d’attachement.

 

Phase 3 :

 

6/9 mois jusqu’au début de la troisième année : changements cognitifs et affectifs importants qui vont marquer le rapport aux figures d’attachement qui sont maintenant différencier avec précision.

 

Phase 4 :

 

Les notions de partenariat et de partenariat corrigé avec l’adulte apparaissent. Adaptation au but de la rencontre (après 4 ans) et changement lié au développement cognitif considérable. L’enfant peut intégrer son attachement et intégrer les objectifs de l’adulte avec qui des négociations sont maintenant possibles

 

Phase 5 :

 

Grâce à l’intégration progressive des phases précédentes, en relation avec son développement cognitif, va se mettre en place ce que Bowlby appelle « le partenariat corrigé quand au but. » qui signifie une intention commune entre les deux partenaires que sont l’enfant et l’adulte, capables d’une intention commune et capables de s’identifier l’un à l’autre, avec un prix à payer : la possibilité d’abandonner son propre projet quand cela s’avère nécessaire.

 

A suivre ! MJA

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans La théorie de l'attachement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche