Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 19:36

Mon ami Elie.

Toute sa vie, toute son énergie, jusqu’au bout, il les a mises au service de la transmission de la Shoah. Je me souviens de cet été  2009, sur la terrasse de mon jardin ensoleillé, Emmanuela, Elie, moi. Quelques feuilles de papier, un vieux stylo, du thé  et votre voix,  Elie,  vibrante de vérité et de souvenirs. Vous m’avez fait l’honneur de me les transmettre. Le temps a passé comme un jour. Cet après-midi, le ciel gris se reflétait dans mes larmes. Je vous savais parti pour toujours. Une poignée de terre sur votre cercueil, comme un dernier adieu à votre regard bleu que j’aimais tant, à votre sourire si grave, au timbre de votre voix obstinée à dire la Shoah, les rafles, la police française, les nazis. Votre grand saut.

La tradition juive le veut ainsi : tout recommence toujours. La lecture de la Torah terminée, on la recommence, cette lecture, jusqu’au bout, pour la recommencer encore et encore. La vie ne s’éteint pas. Alors sur mon blog, obstiné comme votre voix, je pose à nouveau vos souvenirs.

Chers Inventeurs, prenez en soin. Ce sont les souvenirs d’un homme exceptionnel, d’un homme intègre, d’un homme courageux, d’un homme engagé dans un combat auquel il n’a pas renoncé une seule seconde : la transmission de la Shoah.

Elie, un jour, votre regard planté dans le mien vous m’avez dit : « vous continuerez ? ».

Oui Elie, je continuerai, avec d'autres, vos proches, vos amis, les miens.

A toute sa famille, ses filles, son fils, ses petits-enfants et surtout à mon amie Emmanuela, sa femme,  j’adresse mes douces condoléances. MJA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans La Shoah
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche