Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 10:20

 

 

 

Titre du symposium : Les revues scientifiques francophones de sciences de l'éducation : bilan et perspectives

 

 

  Co-directeur du symposium (EFTS): Jacques Fijalkow

 

Co-directeur du symposium :

Laboratoire : EFTS

Université : Toulouse-le Mirail  Pays : France

Statut : Professeur émérite

Courriel : jfijalko@univ-tlse2.fr

 

Ce symposium aura lieu à :

l'ENFA et à l'UTM  

 

Présentation du symposium (1 page maximum) :

La communauté des sciences humaines et sociales se préoccupe actuellement des écrits qu’elle produit et en particulier de ses revues, à preuve en septembre 2013 une rencontre à Paris de la Conférence des publications de psychologie en langue française (CPPLF) et à Istamboul un symposium sur les revues en sociologie de l’éducation (Dir. J.-L. Derouet). Le comité d'organisations des journées internationales de l'EFTS a donc accepté le principe d'accueillir un  symposium qui réunisse à son tour les responsables des principales revues francophones en sciences de l’éducation, voire au-delà, afin de faire un bilan de ces publications et de définir ensemble d’éventuelles perspectives communes. A notre connaissance, un tel symposium n’a jamais eu lieu. Il s’agit donc d’un symposium décroché des autres symposia des Journées Internationales de l’EFTS , mais qui comme ceux-ci se déroulera sur les deux journées des 5 et 6 juin 2014.

Ce  symposium réunit les responsables des principales revues francophones en sciences de l’éducation, afin de faire un bilan de ces publications et de définir ensemble d’éventuelles perspectives communes.

 

 

Communication 1 

 

Nom et prénom de l’intervenant : Jacqueline Descarpentries et Séverine Parayre

Laboratoire :  revue Recherches & Educations Université : Lille III

Laboratoire : Equipe PROFEOR Laboratoire CIREL EA 4354     

 

 

Titre de l’intervention : Héritage des travaux d’Alfred Binet et promotion de recherches innovantes en éducation      

 

Résumé de l’intervention     (10 lignes max) :    

 La revue Recherches & Educations est une revue autonome gérée par la société Binet Simon. Créée en 1899 par Alfred Binet sous le nom de la Revue Binet, elle continue à promouvoir la publication d’articles en lien avec les questions contemporaines de l’éducation tout en veillant à publier les archives du travail scientifique d’Alfred Binet. Habilitée par l’AERES depuis 2012, elle est animée par un comité de rédaction et un conseil scientifique rassemblant des chercheurs en sciences de l’éducation, veillant à la rigueur scientifique des articles proposés, tant autour d’une pluralité de travaux de recherche en éducation et en formation que des objets étudiés et des méthodes de recherche mobilisées. Elle se caractérise par une volonté éditoriale de choix de thématiques innovantes qui selon Schumpeter1, se caractérise par une dimension d’incertitude radicale sur l’avenir et dépend de la capacité des acteurs à créer de nouvelles combinaisons productives.

En partant de cette conception, nous proposons de partager notre expérience éditoriale, non pas résumée à une seule fonction de production des savoirs, mais comme un collectif organisé qui résulte généralement de contributions multiples d’organisations en réseau. Dans cette perspective, nous examinerons les combinaisons productives des savoirs publiés selon quatre axes : en premier lieu, comment notre expérience de publication dans l’incertitude des recherches en éducation s’articule autour des ressources internes des connaissances issues des travaux d’Alfred Binet ; dans un deuxième temps nous nous intéresserons aux statuts, aux qualifications et aux activités des enseignants-chercheurs placés dans la catégorie des experts de la connaissance, des coordinateurs des thématiques et des membres du comité de rédaction ; nous analyserons ensuite les spécificités de la représentation de la recherche autour des archives de Binet dans une perspective internationale de la recherche en éducation ; enfin, dans un quatrième temps, il s’agira d’examiner, à partir d’une étude empirique des productions de recherches publiées, comment notre activité éditoriale de recherches participe à un processus d’innovation dans la construction internationale des savoirs de la recherche en éducation dans notre monde contemporain.

 

Communication 2 

 

Nom et prénom de l’intervenant : LEBEAUME JOËL,

 

Laboratoire : Professeur de sciences de l’éducation

Université : Université Paris Descartes

 

Titre de l’intervention : Conception et évolution des listes de revues SHS de l’AERES : spécificités de la liste Sciences de l’Éducation

 

Résumé de l’intervention : Les modalités d’évaluation des unités de recherche mises en place par l’AERES dans le contexte d’une approche qualité certifiée par des organismes européens ont conduit à clarifier les outils de l’expertise. L’établissement de listes dans les différents sous-domaines disciplinaires SHS a été impulsé dès la fin des années 2000 avec le principe directeur de leur conception par les différentes communautés en associant en particulier le CNU et les sociétés savantes. Une réflexion approfondie menée en 2011 a contribué à la caractérisation des revues scientifiques et à sa discussion. L’état des listes actuellement disponibles indique les nuances entre les disciplines tant par leur existence ou non que par leur composition et leurs modes d’élaboration. La liste « sciences de l’éducation » est une liste « périmètre » élaborée par un comité d’actualisation large (AERES, CNU, personnalités, AECSE) et dont la singularité est la place réservée aux revues « interface » qui soulignent ainsi les relations entre recherche et valorisation. La communication précisera ces évolutions et ces spécificités.

 

Communication 3

 

Nom et prénom de l’intervenant : Audrey Gonin

 

Titre de l’intervention : Revues scientifiques et accès-libre : quels enjeux ?.

 

Laboratoire : revue Nouvelles pratiques sociales

Université : UQAM (Québec, Canada)  

 

Résumé de l’intervention : Différents pays, dont la Grande-Bretagne, les États-Unis et le Canada, mettent actuellement en œuvre des politiques visant à ce que les publications issues de recherches financées par des fonds publics soient rapidement diffusées en accès-libre. Ces politiques abaissant certaines des barrières économiques à l'accès aux savoirs rejoignent assurément un idéal de circulation des connaissances partagé par bon nombre de chercheur.e.s, et peuvent ainsi susciter un large assentiment. Par ailleurs, les conséquences que ces changements pourraient avoir sur les revues sont peu examinées. Afin de maintenir les revenus nécessaires à l'édition scientifique, le passage à l'accès-libre pour le lectorat sera-t-il compensé en faisant payer les auteur.e.s, ou par une augmentation des subventions aux revues ? En quoi le paysage éditorial pourrait-il être affecté par ces mesures, sur le plan de la  diversité des revues et des types de recherches faisant l'objet de publications (subventionnées ou non, qualitatives/quantitatives, options épistémologiques privilégiées, etc.) ? Cette communication ne visera pas à répondre à ces questionnements, mais à soulever les enjeux liés à la transformation majeure du champ des revues scientifiques qui est annoncée par le virage actuel des politiques de recherche. Les acteurs de ce champ ont en effet intérêt à s'approprier ces enjeux, afin de prendre position sur ces questions vis-à-vis des décideurs politiques.

 

Communication 4

 

Nom et prénom de l’intervenant : I. Delcambre

 

Laboratoire : Théodile-CIREL

 

Université : Université de Lille3

 

 

Titre de l’intervention : 

 

Résumé de l’intervention     (10 lignes max) :     Issue de la transformation des Cahiers Théodile, ReD occupe depuis 2011, parmi les revues en sciences de l’éducation, une place originale. Offrant des numéros varia aux chercheurs en didactiques, confirmés ou doctorants, elle retient des articles soumettant à la discussion des recherches effectuées ou en cours dans un esprit de dialogue entre didactiques (et avec d’autres disciplines), sans apologie ni inféodation à un courant ou à une école. Elle vise la lisibilité (voir ses principes d’expertise) ; elle privilégie le débat, épistémologique, théorique et méthodologique, entre chercheurs ou entre cadres conceptuels. Les numéros biannuels sont organisés en rubriques qui s’ajoutent aux articles varia : Documents et textes de référence, Techniques et outils, Recherches en langues étrangères. Son positionnement dans le champ des recherches en didactiques suppose l’autonomie des didactiques, qui est précisément ce qui permet, dans le cadre du projet d’une didactique comparée, de mener le dialogue entre elles.

 

Communication 5

 

Nom et prénom de l’intervenant : Charles Heimberg responsable éditorial du Cartable de Clio.

Laboratoire : Équipe de didactique de l'histoire et de la citoyenneté (ÉDHICE)                  

Université : Genève. Pays : Suisse.

Statut : professeur de didactique

Titre de l’intervention : Contenus, échelle géographique, statut, lectorat : la fragilité d'une revue intermédiaire de didactique de l'histoire

Résumé de l’intervention     (10 lignes max) : Le cartable de Clio, seule revue francophone actuelle dans le domaine de la didactique de l'histoire, est née en 2001 sous l'égide d'un éditeur qui a financé sa production matérielle pendant sept ans. Elle a ensuite été publiée par un autre éditeur, moyennant un subside de l'Académie suisse des sciences sociales. Cette revue traverse aujourd'hui des difficultés financières et organisationnelles consécutives à la fragilité de sa situation et à son caractère intermédiaire. Sa source de financement principale implique par exemple qu'elle devrait devenir une revue helvétique publiée dans les trois langues nationales, et donc majoritairement en allemand. Sa conception de la réflexion en didactique de l'histoire l'amène à interpeller des historiens pour qu'ils rendent compte de leurs recherches et réfléchissent à leurs implications pour l'enseignement et apprentissage de l'histoire. Sa volonté de s'adresser aux enseignants d'histoire, et même de susciter des contributions de leur part, ainsi que les différentes rubriques qui la composent, lui assignent également une identité mixte, entre communications de recherches expertisées, articles de commandes et chroniques d'expériences. Ce caractère intermédiaire de la revue produit de la fragilité et des difficultés, mais il est en même temps la conséquence directe de ses finalités et de ses objectifs scientifiques : faire avancer la réflexion sur l'enseignement et apprentissage de l'histoire au niveau de tous ses différents acteurs.

 

Communication 6

 

Nom et prénom de l’intervenant : Dominique Guy Brassart

 Laboratoire Spirale. Université Lille

Titre de l’intervention : La revue Spirale.

 

Résumé de l’intervention (10 lignes max) : (suivant la grille proposée) Choix des thèmes de publication

-       Choix des auteurs (jeunes chercheurs / chercheurs confirmés)

-       Processus de sélection des articles

-       Evaluation en double aveugle

-       Choix des experts

-       Quelle(s) méthodologie(s) de recherche

-       Quelle(s) discipline(s) de référence

-       Recherche et / ou recherche-action

-       Quel lectorat (abonnement, vente en librairie)

-       Positionnement entre terrain et recherche pure

 

Communication 7

 

Nom et prénom de l’intervenant : Virginie CZERNIAK

 

Titre de l’intervention :

 

Résumé de l’intervention :  La diffusion des travaux scientifiques : le défi du numérique

 

La prise d’importance croissante et inéluctable du numérique remodèle nécessairement la conception de la diffusion des travaux scientifiques et donc des revues. Créées et développées pour participer à la diffusion des savoirs de la communauté scientifique, principalement en sciences humaines et sociales, les Presses Universitaires du Mirail adhèrent à ces évolutions. Le virage numérique a donc été amorcé pour l’ensemble des revues qui contribuent à la richesse  du catalogue des PUM, et notamment la revue Les dossiers des sciences de l’éducation. Une ère de transition a donc été ouverte pour accroître le rayonnement et l’accessibilité des savoirs et participer à l’université de demain, selon des choix et des processus que nous aurons le plaisir d’exposer.

 

Communication 8

 

Nom et prénom de l’intervenant : Julie Delalande / Christine Seux

Laboratoire : Les sciences de l’éducation pour l’ère nouvelle

 

Titre de l’intervention : Quelle évolution de la politique éditoriale pour la revue internationale Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle ?

 

La revue internationale Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle, créée en 1967 par le professeur Gaston Mialaret, est une revue trimestrielle publiée actuellement par le Centre d’études et de recherches en sciences de l’éducation (CERSE). L’ambition de la revue est de faire connaître, y compris au-delà des frontières nationales, les résultats originaux de travaux de recherche dans le champ de l’éducation, de la formation et de la socialisation. Si la revue bénéficie d’une certaine notoriété dans le paysage des revues internationales francophones de recherche en éducation, la question de la visibilité et de la qualité de la diffusion reste une des préoccupations centrales de la Rédaction. En témoignent la création en 2012 d’une liste de diffusion et la mise en ligne en 2013 des numéros récents de la revue sur le portail Cairn Info. L’équipe rédactionnelle s’efforce, par ailleurs, d’améliorer la qualité et la diversité de ses publications en ouvrant celles-ci à des disciplines connexes (sociologie, philosophie de l’éducation, etc.), en favorisant des approches pluridisciplinaires, en sollicitant des coordinateurs de numéros et en diversifiant le choix des experts en fonction du contenu des articles soumis.

 

Communication 9

 

Nom et prénom de l’intervenant : Jean-Yves Rochex

 

Laboratoire : Laboratoire Escol-Circeft

Revue française de pédagogie (IFE)

 

 

Titre de l’intervention : La recherche francophone en éducation,

au prisme de la Revue française de pédagogie

 

Résumé de l’intervention  :    

On tentera, dans cette intervention, de rendre compte des réflexions sur la recherche francophone en éducation que suscite une dizaine d’années de travail en tant que co-rédacteur en chef de la Revue française de pédagogie. Ces réflexions, appuyées sur la responsabilité de faire vivre et se développer une revue généraliste et pluri-disciplinaire de recherche en éducation, porteront non seulement sur le projet éditorial, le fonctionnement ou la place de cette revue dans le champ, mais également sur les évolutions et la structuration de celui-ci (rôle et poids du CNU, de l’évaluation des laboratoires, de la bibliométrie…), ainsi que sur les rapports complexes et parfois mouvants entre une revue généraliste et des revues spécialisées, disciplinaires ou thématiques.

 

Communication 10

 

Nom et prénom de l’intervenant : Jean-Noël Blocher

Laboratoire : Education et didactique

Université : Espé Bretagne

 

Titre de l’intervention : Articles publiés, articles non publiés, procédure d’évaluation et référencement :

7 ans de publication de la revue Èducation & Didactique

 

En s’appuyant sur un ensemble de données statistiques relatif aux sept années d’existence de la revue Education & Didactique, cette contribution a pour objets (i) d’analyser la nature des articles publiés, que se soit du point de vue de leur origine disciplinaire, institutionnelle ou géographique ; (ii) de répertorier et d’analyser les causes de refus des articles et par la même de revenir sur la procédure d’évaluation en vigueur au sein de la revue ; (iii) d’évoquer les campagnes de référencement dont la revue a fait l’objet. In fine, nous tenterons de dégager les perspectives d’évolution ouvertes par ce bilan, en évoquant d’une part les nouvelles formes d’évaluation actuellement à l’essai, et, d’autre part, en pensant aux articles de demain qui gagneront à tirer parti des possibilités multimédias offertes par la publication en ligne

 

Communication 11

 

Nom et prénom de l’intervenant : Claude Raisky

Laboratoire : revue Travail et Apprentissages

Université :

 

Titre de l’intervention : La revue Travail et Apprentissages

 

Résumé de l’intervention : Travail et Apprentissages, paraît depuis 6 ans à raison de deux numéros par an. C’est une revue papier (version électronique en cours). Elle est diffusée par abonnement et en librairie.

Son champ est celui de la compréhension des processus d’apprentissages professionnels dans le travail et pour le travail.

Le conseil scientifique international comprend à la fois des chercheuses et chercheurs en Sciences de l’éducation et en Psychologie.

Classée en Sciences de l’éducation, nous aurions aimé qu’elle le soit aussi en Ergonomie.

Tous les articles proposés sont soumis en double aveugle à deux experts, membres de notre CS. Ce doit être des articles de recherche ou de synthèse.  Les auteurs publiés sont à la fois des jeunes et des seniors.

La principale discipline contributive aux travaux publiés est la psychologie ergonomique, toutefois, les domaines théoriques de référence sont multiples, comme les méthodologies de recherche mises en œuvre.

Quelques problèmes qui seront traités : les limites entre les disciplines psychologiques auxquelles nous faisons appel et la didactique professionnelle sont-elles pertinentes ? Quels critères de scientificité? Faut-il se poser la question de notre impact sur les pratiques professionnelles ? La course à la publication des jeunes E.C. : quels effets ?

 

Communication 12

 

Nom et prénom de l’intervenant : Gilles Raîche (en vidéo-conférence)

Laboratoire :

Université : Université du Québec à Montréal              

 

Résumé de l’intervention        

 

Une proposition pour encadrer la présentation d’articles de recherche théorique à la Revue des sciences de l’éducation

 

Contrairement à l’article de recherche théorique, l’article de recherche de type empirique se caractérise par une structure généralement assez bien acceptée par la communauté des chercheurs en éducation. Dans le cas d’un article de recherche de type théorique, il ne semble pas qu’une formalisation ait été adoptée. Pourtant, celle-ci serait utile, autant pour soutenir le travail d’évaluation de tels articles que pour permettre la reproductibilité de ce type de recherche. Dans ce contexte, la Revue des sciences de l’éducation a pris la décision d’adopter certaines lignes directrices au regard de la rédaction d’un article de recherche de type théorique. Premièrement, une classification des types de recherche théorique sera présentée ainsi que la description de leur particularité. Ensuite, nous proposerons une formalisation de la présentation d’un article de recherche de type théorique. Enfin, nous insisterons sur l’importance de décrire la méthodologie utilisée dans une recherche de type théorique.

 

Communication 13

 

Nom et prénom de l’intervenant : Pierre-François Coen (vidéo conférence).

Laboratoire:

Université : Haute école pédagogique de Fribourg (CH)........... Pays : Suisse..

Statut : rédacteur responsable de la revue Formation et pratiques d’enseignement en questions (FPEQ), la revue des Hautes écoles pédagogiques et institutions assimilées de Suisse romande et du Tessin

 

Titre de l’intervention :

 

Résumé de l’intervention : Après 10 ans d’existence, quelles remises en question ?

 

La revue Formation et pratiques d’enseignement en questions (FPEQ) a été créée en même temps que les Hautes écoles pédagogiques de Suisse romande (HEP).

Elle se fixait alors un double objectif : offrir une plate-forme de publication et

d’échanges pour les professeurs de ces différentes institutions et nourrir leurs réflexions par la diffusion de travaux scientifiques issus d’une communauté plus large de chercheurs francophones oeuvrant dans le champ de la formation des enseignants.

Après 10 années d’expérience beaucoup de choses ont changé - notamment le niveau d’expertise en recherche des professeurs - et cette revue entièrement financées par les HEP - se trouve face à différents questionnements que nous aborderons durant notre exposé : 1) nécessité d’une reconnaissance internationale,

2) choix d’un format de diffusion (papier ou électronique en accèsouvert)

3) adéquation du contenu par rapport au lectorat (numéros thématiques

ou collection de varia), 4) élargissement du public - cible et des thématiques

(formateurs d’enseignants ou formateurs dans d’autres disciplines, enseignants de terrain)

5) modalités de gestion (bénévoles ou rédaction

professionnelle)

 

Pour plus amples renseignements :


http://blogs.univ-tlse2.fr/convisciencia/

 

 Chercher et inventer.

Inventer et  transmettre

Transmettre et continuer

 

Le savoir et sa recherche

La recherche du savoir

Le savoir de la recherche.

 

La recherche du meilleur

Tant et tant d’heures

De travail passionné.

 

Bravo à tous !

 

J’y serai

Je vous rencontrerai

Je vous raconterai.

MJA

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Les inventeurs cherchent et trouvent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche