Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 15:35

Quelque chose qui ne peut s’écrire

Ni se dire

Quelque chose qui s’envole

Et se dérobe

 

Une longue attente qui dit le silence

L’accroche

Dans la lourde pénombre qui m’élance

Me suspend

 

Une inquiétude qui ronge mon ciel

Confisque son miel

Raye mes jours sur l’ardoise noire

Du silence

 

Cinq semaines pour un diagnostic

Qui se dérobe

M’écrase de son mépris cinglant

Comme le vent d’hiver

 

Un IRM

Pour accueillir l’hiver

Un IRM couleur de neige

Qui dira de mon sein si blanc

 

Oui, non, peut-être, attend

 

 Attendre, taire le cancer dans un peut-être inhumain d’incertitude, continuer d’espérer ou de désespérer, selon le jour, selon la nuit, selon le givre  matinal ou le rayon de soleil, selon un regard, selon un silence ou un rire.

 

  Continuer comme une gentille abeille d’étudier et d’aimer.

 

Que seront pour moi Noël ou la Saint Sylvestre ?

  Un point d’interrogation

 Couleur de moi

Couleur de soie

                                    Attendre.

   MJA

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans femmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche