Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 11:54

Dorléans, M. (2012). La tête ailleurs. Paris : Le baron perché

La poésie des dessins est grande ainsi que l’intimité des textes qui l’autorise. L’enfant découvre l’importance du rêve et de l’intériorisation de ses sentiments puis le désir de créer si nécessaire pour grandir.


Piquemal, M. (2012). Mamouchka et le coussin aux nuages. Paris : Gallimard Jeunesse

La mort d’une grand-mère qui se souvient de sa vie heureuse : son amour avec son mari et ses filles. Introduit l’enfant  à la mort douce et nécessaire après une vie bien remplie. Très belles illustrations. 


Watanabe, EtsuKo,  (2012). La bouilloire. Paris : Albin Michel

Très beau livre. Un voyage fantastique pour permettre à l’enfant d’avoir le désir d’autonomie avec des clins d’œil en direction de nombreux contes et qui introduit l’enfant au bonheur de faire plaisir en répondant  à sa maman  à la demande de sa maman : rapporter une bouilloire.

Livre grand format, cartonné qui donne l’impression par le mouvement des illustrations d’être un film.


Chmielewska, A. (2012). Le journal de Blumki. Inspiré de la vie des enfants dans l’orphelinat dirigé par Janus Korczak. Paris : éditions rue du monde. 2012

Livre très triste. Indispensable à la transmission de la Shoah auprès des enfants.

 

Les albums sont à lire comme des livres de littérature : ils nous introduisent à "nous". MJA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Annenkov - dans Les tout-petits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche