Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 19:03

 

 

Je veux raconter un hasard immense de la vie.

 

Du temps où je travaillais encore, j’eus l’idée de réaliser avec mes stagiaires d’ateliers de lectures une brochure à partir de quelques passages du livre de Primo Lévi « Si c’est un homme. ». Lors de mes ateliers, j’aimais toujours faire participer des invités. Une collègue me dit, lors d’une pause café, tu devrais rencontrer Elie Arditti. Il accepterait certainement ton invitation. Elle me dit qu’il était un des derniers survivants de ces années là et que son histoire était exemplaire pour des jeunes. J’allais donc le voir et le hasard fit qu’il habitait à 300 mètres de chez moi. Je me rendis très émue chez lui où je fus accueillie avec douceur. J’étais émue, craintive d’être intrusive, de le troubler, de réveiller des souvenirs douloureux. En 1943, il avait 19 ans. Notre conversation commença et dès les premiers mots nous nous aperçûmes qu’il avait été dans le même convoi que ma grand-mère Fortunée –le convoi du 24 janvier 1943 de Marseille à destination de Compiègne d'où 804 juifs seront ensuite acheminés vers Drancy- De ce convoi, il fit « Le saut pour la vie »  (titre d’un film documentaire réalisé par Jacob Haggaï qui lui fut consacré) et s’échappa. A temps. Notre émotion fut immense, en lisant des archives de Serge Klarsfeld que bien sûr, Elie Arditti possédait. Mon cœur battait, il avait les larmes aux yeux. Quelque chose qui traversait le temps et l’histoire venait aboutir chez nous, voisins si proches, au cœur de ma vie professionnelle.

 

Il vint à mon atelier de lectures.L’échange avec les jeunes fut émouvant. Elie apprécia mon travail, sut me le dire et ce fut le début d’une amitié avec lui  Nous nous revîmes  dans la douceur du temps du partage d’une expérience si profonde pour nous. D’une expérience de mémoire toujours à transmettre.

 

Je  raconterai l’histoire de mon ami Elie. Pour ce, je m’aiderai de son témoignage écrit dans le livre intitulé :

 

Marseille, Vichy et les nazis ; Le temps des rafles, la déportation des juifs. Préface de Pierre Vidal-Naquet.  (116-118) et (124-126) Ce livre, il me l 'a dédicacé d’une main tremblante, dans une écriture chère à mon cœur. :

 

A Marie-josé Colet,

En souvenir de votre grand-mère Fortunée Abignoli qui a fait le voyage dans le même train que moi le 24 janvier 1943.

Ma pensée va vers elle et vers tous ceux qui était dans le même convoi.

Merci de transmettre la mémoire aux jeunes générations.

Soyez toujours courageuse et n’ayez jamais peur de personne.

Je vous embrasse Elie

 

Mais je me réfèrerai surtout à ses brouillons qu’il va me prêter pour que je les retranscrive.

 

A suivre donc, dans le temps du souvenir et de la transmission… MJC

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans La Shoah
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche