Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:43


Le métier de mère

Est le métier le plus difficile qui soit

Il engage la soie du moi

Cette soie si fine de la maman


Elle peut se presque déchirer de douleur

Quand l’enfant ardent a peur

De disparaître

D’être anéanti


Quand l’enfant agresse

Dans son monde

Se presse et s’empresse

De mordre le sein


Le métier de mère

Est le plus difficile qui soit

Il engage la soie du moi

Cette soie si fine de la maman


Quand l’enfant tresse

Ses heures de détresse

Et laboure le sein

Dans l’avidité d’un chagrin


Mais toujours

La soie si fine

Luisante de larmes

Résiste à la morsure


Le métier de mère

Est passion patiente

L’enfant s’impatiente

Mais la mère patiente

L’aime et l’attend


Le métier de mère

Est le plus difficile qui soit

Il engage la soie du moi

Cette soie si fine de la maman


Dans les larmes de l'enfant et de sa maman

Dans leur maladresse commune à se trouver

Le monde s’invente dans la brise du temps

Et l’enfant endormi caresse la soie de la maman

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Donald Woods Winnicott
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche