Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 08:19

Williams Camus

Mémoires d'un sauvage.

Editions Syros Jeunesse 199 p.

Un livre que j’ai beaucoup aimé, avec lequel j’ai de nombreuses fois travaillé dans mes ateliers de lectures.

A La manière de Williams Camus.

Cette histoire commence quand La Lune-des-Bourgeons vit venir au monde  Cet-Enfant, qui dût attendre plusieurs lunes pour avoir un nom.

Ce-Père était un homme bon et vaillant. Cette -Mère le mit au monde à la belle saison. Selon la coutume Ce-Fils fut élevé par l'ensemble de la communauté.

Cet-Enfant aimait Ce-Père qui lui transmit les secrets de la chasse et de la nature. Très jeune Cet-Enfant apprit à dresser les huskies et à parler la langue des ours. Cet-Enfant connaissait chaque chien par leur nom : Tire-en-Biais, Ne-Voit-Rien, Grosses Pattes, Trois-Couleurs, Sans-Queue, Ivoire-de-Mars, Va-Tout-Droit, Tire-Pour-Deux. Une seule chose tracassait Ce-Fils. Ce-Père et Cette -Mère ne lui avait pas encore donné de nom.

Ce-Fils apprit à reconnaître " le hurlement du loup, le miaulement du lynx, le grognement de l'ours, le ricanement de la hyène, le jappement joyeux des huskies laissés en liberté dans les proches collines. "

Ce-Père lui apprit à lire sous l'oeil vigilant de Cette-Femme. Ce-Fils déchiffra les étiquettes des boîtes de conserves de haricots, puis il les compta. Cet-Enfant eût pour salle de classe, la cuisine de ses parents. Cette-Mère exigeait toujours plus ainsi Ce-Père apprit à Cet-Enfant les rudiments de mathématiques que sont les " un peu " et les " beaucoup ", les " encore ", les " pendants ", les " après ".

Les années passèrent et Ce-Fils devint chasseur, curieux de tout, allant de l'un à l'autre, questionnant chacun, devisant avec tous. Ainsi, les autres chasseurs devançant de plusieurs lunes Ce-Père et Cette-Mère donnèrent à Ce-Fils un nom : Ka-Be-Mub- Be (celui -qui-s'asseoit-Partout.)

Cette-Lectrice ne racontera pas la fin de l'hisoire. Ce-Lecteur la trouvera chez Cet-Homme qu'on appelle Celui-qui a Plein-de Livres et qui habite au coeur du Grand-Village-de Briques- Roses.

Maintenant Lune-dans-le Ciel est toute ronde de lumière. La Lune-où-les Cerfs -Perdent- leurs-Bois tire à sa fin ; les frimas d'hiver s'achèvent tandis que le livre se referme. Pour Cette-Lectrice le temps est venu d'espèrer Lune-des Bourgeons et d'attendre, avec quelques livres, La-Belle-Saison.

                                                                  Marie- José Colet

                                     Cette-Femme-qui-Lit-Tout-le-Temps-et-Partout                                                                                                                                                     

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Mon noyau de nuit et de lumière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche