Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 22:20


RESSOURCES ET TERRITOIRES


Formation des IZARDS


Notes de formation


(le troisième jour n'est jamais objet de compte-rendu)


Un grand merci à tous les secrétaires qui ont permis la retranscription précieuse de ces journées  de travail qui ont eu lieu

Les 13 et 14 novembre  2008

A la bibliothèque des Izards.


J’espère que cette retranscription vous aidera à rédiger votre chemin de lecture et à élaborer votre atelier de lecture pour votre public spécifique à chacun.

Votre travail très riche  approfondira et poursuivra le travail de Madame, je veux apprendre à lire ! que j’ai mené en collaboration avec Anne Dubaele-Le Gac et Nicole Rouja.


Première journée et la question et la question de l’identitaire.


Le groupe à partir de la feuille de présentation de la formation


C.A

Mairie de Toulouse. Service formation. DRH : remise à niveau et soutien scolaire.

Demande exprimée : mieux connaître les professionnels du réseau


N.F

CS BEAUZELLE. Salariée en alphabétisation.

Demande exprimée : comment donner envie de regarder un livre ?


  L.I

ACCEPT :bénévole. ( ?) Travaille avec des adultes.

Demande exprimée : dégager le « déjà-là »


N.S.

ACCEPT : bénévole en alphabétisation

Demande exprimée : développer la dimension identitaire de la lecture.


  D.U 

Médiathèque J.CABANIS : service de l’Action culturelle

Demande exprimée : inscrire la bibliothèque pour de l’alphabétisation


D.S

Bibliothèque des MINIMES

Demande exprimée : accueillir un groupe dans une bibliothèque et mener un atelier de lectures.


R A

Bibliothèque EMPALOT

Lutte contre l’illettrisme avec l’outil informatique, recruté sur sa compétence technique puis comme formateur.

Demande exprimée : développer la « lecture/plaisir »


  R.L:

Chômage.

Demande exprimée :

Cherche à se reconvertir


R.M

ASCAH Toulouse

Economie Sociale et Familiale. Mène une formation pour personnes en situation d’handicap.

Demande exprimée :

comment permettre le maintien des acquis .

comment soutenir la motivation en passant au plaisir de lire


  H.F

Bénévole à la Maison des chômeurs

A travaillé comme infirmière

Demande exprimée : acquérir des outils pragmatiques.

Reconnaître et utiliser les compétences « déjà là »


Le questionnement qui suit est propice à développer le premier temps des ateliers : le temps identitaire et peuvent vous aider à écrire votre chemin de lecture en fonctionnant comme des balises, des bornes. Il a été mené sur toute la première journée


Voyage autour du mot « Lire »

Nourrir, s’enrichir, rêver, partager, voyager, se détendre, s’évader, grandir, découvrir, ouvrir, apprendre, communique, comprendre, sentir, plaisir, ombre, solitude, lien, bâton d’humanité, écoute, lutter contre le totalitarisme, développer son sens critique, se souvenir, consolation, le livre comme objet, le quotidien, l’utilitaire, la séparation, la paix, la lumière (panneau lumineux)


Piste pédagogique à partir de cette séquence : voyage autour d’un mot suivi de la constitution d’un texte (en commun ou individuel)


Et donc ...

Ecrire votre texte individuel à partir de ces mots (ceux qui vous parlent le plus. Il n’y a pas contrainte de se servir de tous les mots.)


Si j’étais un livre

Cette séquence que nous avons effleuré est en fait l’embryon d’un atelier de lectures « tout public ». Chacun apporte un livre et le résume aux autres, il dit aussi pourquoi il l’a choisi, pourquoi il l’a aimé et cette séquence emporte souvent de l’identitaire.

Lors de la présentation de chaque livre demander aussi « l’identité » du livre. Ce travail est particulièrement important pour les publics présentant des difficultés de lecture : bien les familiariser avec l’objet livre.


« Le dictionnaire amoureux du rugby » de Daniel Kerrero (éditions Plon).: le jeu, les règles, les valeurs, les cultures, les aspects sociaux, découvertes géographiques et histoire.


« Le Petit Prince ». Saint-Exupéry. Gallimard. Folio Junior 06 :

Amitié, amour, rapports de force, identité, lien avec l’autre, la mort.


« Chemin faisant » Jacques Lacarrière  Fayard : besoin de lecture, de grand air et de marche.


«La soif » de Guélassimov. Acte Sud. Babel Poche Emouvant, sensible, tout se lit entre les lignes. Leçon d’humanité et de réparation. Dur mais humain et optimiste


« Le canapé rouge » de Michèle Lesbre (Editions Sabine Wespieser)

(Aller, retour) ?


« Le livre des bibliothèques » Editions Thierry Magnier. Splendides illustrations de bibliothèques et de livres. Beaux textes qui disent le plaisir de lire et d’être en bibliothèque.


« Madame, je veux apprendre à lire ! » : le livre de la transmission de ma vie professionnelle et de l’élaboration de mes ateliers de lectures.


Mon premier souvenir de lecture

 Le lecteur ?

Pris au sens de celui qui sait dégager le sens de ce qu’il lit. IL a l’âge de l’enfant à qui on racontait les premières histoires, les premiers contes. Un auteur c’est celui qui raconte des « histoires » à la place des parents. Pâte des mots, pâte sociale. C’est avec cette pâte là que la personne en situation d’illettrisme a des difficultés. La réconcilier avec malgré son chaos qui lui a fait perdre confiance dans la communauté.

Mon premier souvenir de lecture est une séquence qui plonge dans l’enfance et la lecture c’est de l’enfance.

Pour élaborer son chemin de lecture, nécessité de plonger dans son enfance ; Retrouver les racines de l’arbre


Le livre en tant qu’objet intérieur et extérieur.

Winicott, le doudou, le livre. La triangulation père mère enfant et le processus de création  pour survivre à la séparation, pour progresser dans le chemin qui nous relie à la communauté. Ceci est INCONTOURNABLE pour qui veut mettre en place et animer des ateliers de lectures (référence à Madame, je veux apprendre à lire !)


Qu’est-ce que l’échec scolaire ?

Concerne tous ceux qui n’ont pu répondre aux objectifs fixés par ceux « qui savent » et déterminent la norme. Provoque petit à petit l’exclusion du système scolaire.

Facteurs liés à l’exclusion scolaire :

- quand la famille ne possède pas les clefs et les codes de l’apprentissage

- la rigidité de la norme scolaire

- le rythme ;

- l’interdit, la peur qui provoquent les blocages

-troubles de la triangulation (voir Winicott et Fijalkow)

- les subventions, la politique.


A quel moment de ma vie je lis et dans quels temps ?

Chacun ses réponses


La lecture comme copier/coller

Réponse de groupe mais travailler réponse individuelle.

La presse, ASH, dictionnaire, encyclopédie, atlas, manuels scolaires, Empan, carnets de voyage, littérature étrangère, livres de cuisine, guides touristique, romans



Deuxième journée et la question de la citoyenneté


MATIN


Qu’est-ce qu’un citoyen ?

Celui qui habite la cité. Celui de l’espace public (opposé à l’espace privé).

Espace public : espace citoyen

Espace privé : espace identitaire

Mais dialectique, noeud entre les deux. C’est dans ce noeud là que se joue l’acte de lire.

L’espace citoyen est souvent plus aisé à appréhender dans les ateliers avec des participants « exclus ». Etant exclus ils saisissent souvent au vol la possible insertion dans le nouveau groupe que constitue l’atelier.

Lecture citoyennes : la presse par exemple.


Mise en situation de citoyenneté.

Unité de référence : le groupe des participants de la formation. Trois sous-groupes en situation de lire la presse. Un délégué de chaque sous-groupe pour retransmettre aux autres les questionnements de chacun


Groupe 1

Questionnement portant sur le type de presse parcouru par le groupe.

Comment introduire ce type de presse ?

Comment introduire la notion d’indépendance économique ?

Faut-il aborder les pouvoirs économique et politiques qu’impliquent la presse.

Réponse donnée par MJ :  (après débat animé du grand groupe)

De préférence il vaut aborder développer les thèmes abordés par les stagiaires. L’atelier n’est pas un cours magistral mais un partage d’idées déjà là.

Devoir de réserve pour ne pas bloquer la parole mais valeurs humaines à défendre impérativement (valeurs contre le racisme, le nazisme). Difficultés aussi quand des stagiaires amènent  du porno, du crime etc. Problème des limites de la censure et du paradoxe lire mais pas tout lire.

-répondre à l’éthique de l’institution.

- porter le paradoxe et ses difficultés au niveau de l’équipe quand c’est possible.

Groupe 2

Présentation de la revue bimensuelle L’étranger

Inconnu du grand groupe. Le sous groupe le présente aux autres comme un journal à découvrir.

Journal socioculturel indépendant.

Sujet non abordés par des journaux nationaux ;

Important de donner la structure du journal grâce à l’étude du sommaire.

Remarques : un beau journal, bien élaboré, textes bilingue, poésie palestinienne.

Pour l’étranger ? La majuscule E est colligraphiée. Elle est belle.

Est-ce que le côté culturel pour des gens exclus n’est pas trop difficile.

Réponse MJ : ne jamais hésiter à prendre comme support du culturel. L’important est que le formateur soit à l’aise avec le texte support, qu’il y croit. On ne transmet bien que ce à quoi on croit.

Présenter le culturel comme information est un acte citoyen.

Le journal peut-être présenté sous forme d’un seul article, une photo, une carte.

Encore un point : avec un support de presse, s’il y a plusieurs journaux, les jeter en vrac.

MJ : idem pour les livres. Les poser en désordre. Le trop bien ranger intimide parfois.


Groupe 3

Lire la Dépêche. Etude de la photo centrale puis des titres des articles en périphérie.

Article sur la psychiatrie : sujet citoyen à débattre. Laisser le ressenti apparaître pour amener à la réflexion et à la citoyenneté.

(note : le formateur doit pouvoir répondre sur les deux registres souvent noués : identitaires et citoyenneté, mais parfois  à l’un seul ou à l’autre seul). Bien intérioriser le discours pour y répondre)

on peut aborder aussi le journal sous sa forme régionale.

Plusieurs entrées pour commenter un journal, c’est ce qui fait la richesse de ce support.


Liste des activités citoyennes possibles : du je au nous

- la presse,

- Primo Lévi : « Si j’étais un homme » (dimension de reconstruction possible, notion de solidarité). On travailler à partir de passages photocopiées ou de lectures.

Mais ce qui fait citoyenneté c’est l’inscription de l’activité du groupe dans la cité :

Partenariat divers : BM, musée de la résistance, libraires, le CLAP : pieds à l’encrier, inviter des représentants associatifs,  aller en maison de retraite, liens avec Compagnies de théâtre  etc.

INVENTER à chaque fois la citoyenneté et l’inscription dans la cité. Avoir ses propres idées et être à l’écoute des participants ; Chaque groupe a sa propre dynamique de création. Donc, CHERCHER...


La gageur des ateliers de lectures c’est « faire du français », « de la remise à niveau » dans le mouvement de la motivation retrouvée à partir de l’élaboration des séquences que nous verrons le troisième jour.


La citoyenneté : repères théoriques proposés par MJ : Hannah Arendt, Frédéric poché, Claire Hubert-Suffrin ; Chercher ses propres repères.


Idée directrice : aider chacun à retrouver « du poids psychique »  par ses lectures, par ses livres, « coussins relationnels ». Livres comme médiateur relationnel pour acquérir du savoir.


Questionnement :  pourquoi est-il important de donner du poids aux personnes en situation d’illettrisme ? Ce poids  leur donne un pouvoir de paroles et les inscrit dans la dynamique : liberté, égalité, fraternité, sororité, adelphité.... Ce dernier mot un peu savant et précieux tout le monde l’aime !


Après-midi


Pour attendre les retardataires nous faisons une séance

Cadeau

Sylvie présente un texte du poète Palestinien Mohamed Darwitch Journal l’Etranger . N°10, sept/octobre 2008

Pour info un hommage lui est rendu à Montauban le samedi 6 décembre 2008.

Véronique  lit un texte de Philippe Delerm extrait de Paris l’instant

Christophe nous parle du dictionnaire amoureux du Rugby.

(MJ remercie tout à tour ceux qui offre. Il est très important de remercier ceux qui font du cadeau : instaure convivialité et civilité dans le groupe)

Tout le monde est là on commence le travail


Mise en place de trois sous-groupe différents de ceux du matin.

Cette fois-ci les sous-groupe sont constitués par profession pour déjà introduire au travail du 3ème jour : élaboration d’ateliers individuels, selon les publics

Chaque sous- groupe choisit son identité

1) Alphabétisation : Véronique, Monique, Corinne, Caroline

2) Municipaux : Lina, Odile, Rachid, Christophe

3) Bénévoles polyvalentes : Sylvie, Christiane et Christine


consignes de travail

- Définir l’identité professionnelle selon ses propres critères et relations avec le public

- Analyse qualitative et quantitative de la place identitaire et citoyenne dans chaque profession représentée

- Place du politique et de l’économique dans chaque profession

- Place du livre dans le quotidien

-  Problématiques diverses

Sous-groupe « alphabétisation »

- Fonction professionnelle : transmission des savoirs de base

- Relations au public : faire des liens avec l’extérieur et des personnes, répondre aux demandes diverses, apporter des outils pour devenir autonome.

- Faire le relais entre les personnes et l’extérieur.

- Place égale de l’identitaire et de la citoyenneté

- Politique et économie : pas assez de sous mais les bénévoles ont un sentiment de liberté par rapport aux professionnels.

- La politique est indissociable du travail social.

- Place du livre est prépondérante : beaucoup de supports écrits très variés.


Sous-groupe « les municipaux »

- assurer un service public donc ouvert à tous, individuellement et collectivement (écoles, assos, institutions)

- travail essentiellement sur la citoyenneté. On ne pose pas de questions aux personnes sur leur vie.

MJ Peut-on poser des questions aux personnes sur leur goût de lecture pour les orienter vers les rayons selon leur demande (si oui, léger ancrage identitaire). A revoir le 3ème jour.

- citoyenneté encore : les abonnés sont des électeurs.

- La place du livre est prépondérante mais actuellement il existe de nombreux autres

supports qui peuvent ramener au livre .


Formatrices polyvalentes

-A mi-chemin entre l’animateur et l’enseignant

- Dans le faire et savoir-faire

- Relation de confiance à créer avec le public sinon l’info ne passe pas (moins à l’écoute)

- autant dans l’identitaire que dans la citoyenneté

- Place immense de la politique : les formations n’existent que s’il y a le budget.

L’action dépend des directives, des commandes. Importance des comptes-rendus aux financeurs

- On peut plutôt parler de supports écrits plus que de livres. La place du livre n’est pas aussi importante qu’elle devrait être dans les associations. Envisager un partenariat avec les bibliothèques.


MJ : importance de l’égalité dans la relation citoyenne.


La fin du groupe est un peu chaotique liée à la grande fatigue de tous. Je confonds conclusion de ce deux jours et évaluation, du coup on fait ni l’une ni l’autre !

Si vous avez le courage, élaborez vous m^me ce qu’aurait pu être la conclusion de ces deux journées de travail.


Pour ma part, j’ai la nette impression que nous avons bien jonglé avec les notions si importantes d’identitaire et de citoyenneté. Pour clore le travail, nous avons relu les deux questionnements (séries de questions du matin et de l’après midi) et nous avons été tous sensiblement à leur enchaînement logique.


Je vous souhaite donc, à tous, à partir de ces notes et des vôtres, à partir de vos associations d’idées qui en découleront dans le temps de repos, d’élaborer votre chemin de lecture qui est si impératif pour élaborer « votre atelier de lecture » adapté à « votre public ».


Pour le troisième jour, n’oubliez pas d’apporter :

- votre chemin de lecture rédigé par écrit

- des crayons de couleurs. Nous retrouverons notre enfance !


Bon travail !

Amitiés à tous

Marie-José Colet


PS N’hésitez pas à me poser des questions si nécessaire par mail  










Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche