Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 15:01


Cadeau !

 

Pourquoi, tu effaces ton texte ?


Pourquoi tu effaces chaque jour ton texte ?

Je l’efface parce que la vie passe

Rien ne peut la retenir

ni la tenir

ni la ternir

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Avec toi je souhaite un lien

têtu, ténu, quotidien

C’est dur à dire

C’est beau à vivre

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Avec toi je souhaite élaborer

au jour le jour

la paix

tu le sais

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Parce que l’essentiel n’est pas le retenir

mais dans ta mémoire  le saisir

au risque de l’absence et du manque

pour éviter le pire de mon dire

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Parce que chaque jour est un nouveau jour

Parce chaque jour est un nouveau toujours

Parce que chaque jour court

C’est la dure loi des hommes et du temps

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Ce n’est pas moi qui l’efface

C’est le temps de temps en temps

qui se joue de ta mémoire

mais jamais de mon espoir

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Parce que chaque jour écrit ma solitude

Ma finitude et ma soif d’infini

Quand mon texte est fini

Heureuse, je sais que demain le temps m’attend.

Pourquoi tu effaces ton texte ?

Pour t’embêter grand nigaud

Pour m’amuser

Pour me distraire d’être

Femme  femme femme !

Alors ton texte

c’est ta métaphore ?

c’est ça ?

Oui, dans la castration du temps

Vraiment c’est fort !

C’est fort mais c’est cruel

Pour lutter contre le Léthé

et la dure castration

nous avons inventé les livres

qui écrivent l’éternité

Pourquoi, j’efface mon texte ?

pour mieux nous rendre immortels

Mes textes, je lierai

Mon livre tu liras

petit homme en plusieurs tomes

Il s’appellera

Mon noyau de nuit et de lumière

Ce sera le livre du millénaire

Mes livres donneront  sens à nos vies

dans  la lumière de la paix.

Marie-José COLET

1er mars 2009

Femme souvent varie, bien fol qui s’y fie ! Je n’effacerai plus mes textes qui chaque jour prendront place dans mon blog « Les inventeurs de lecture. » Tu pourras t’absenter et dans la douceur de ta disponibilité me retrouver. Malgré tout, n’oublie d’inventer nos lectures pour la démocratie et  la paix dans la tendresse de la régularité de nos rencontres et de nos jours qui écrivent lentement nos toujours.


A demain,

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Mon noyau de nuit et de lumière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche