Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 14:44
Cadeau !

11.Le livre du Professeur Henri Sztulman


Psychanalyse et Humanisme

Manifeste contre les impostures de la pensée dominante

Editons Ombres blanches

Collection rue des gestes

Novembre 2008


Un livre d’automne dédié à « Mes enfants » et qui donc dit la transmission d’un professeur émérite, fondateur de l’école de psychopathologie, psychiatre et psychanalyste, à l’initiative de différents masters professionnels et d’une formation doctorale et d’un laboratoire de recherche mais surtout la transmission d’un homme, d’un père à ses enfants.

Que leur transmet-il dans une langue simple et pourtant érudite ?


Il leur transmet dans un même noeud espoir et désespoir.


Désespoir d’un monde qui de l’humain fait table rase au profit de l’argent ; l’humain devient valeur marchande jusque dans les confins de son âme dans le parcours d’une déshumanisation galopante, qui chaque jour plus vite  court à sa perte, à ses pertes : pertes des repères, pertes des règles, et plus grave encore perte de sa symbolique et de histoire, perte des ancêtres, perte du fil qui relie chacun à chacun. On fait feu de tout bois de l’humain : de sa souffrance, de ses égarements, de ses symptômes, de sa culture. Plus rien ne compte que le visible de sa pauvre existence, qu’on chiffre, qu’on monnaye, qu’on classe, qu’on clone, qu’on « clâne ». A coups de certitudes, à coup d’obscurantisme et de scientisme.


Le professeur Henri Sztulman transmet la psychanalyse abîmée par ceux qui n’en veulent pas parce que à trop entendre les rejetons de l’inconscient on pourrait prendre le chemin de la subversion du pouvoir et menacer les impostures de la pensée dominante. Freud le subversif qui a drainé dans son chemin tant de sexualité et pire encore de la sexualité infantile, qui a détruit cette idée des enfants petits angelots blonds de leurs parents. Psychanalyse qualifiée d’obscène, de « science latine et décadente », de science « judéo-chrétienne », de science si humiliante pour l’homme parce que le délogeant de sa toute puissance moïque, une psychanalyse qui n’aurait plus sa place dans un monde d’immédiateté, de virtuel et d’économie molestée, dans un monde ou le pourquoi et le comment n’intéresse plus ou seul compte l’observation non pas à ras des pâquerettes (ce sont de trop jolies fleurs pour les mêler à cette chienlit de maintenant) mais à ras de la médiocrité, à ras de la banalité, à ras de la non curiosité. On voit, on compte et du reste on s’en fiche. Pour dire tout cela on emploie des termes savants que les enfants ne comprennent pas ainsi ils n’auront pas idée de dire « quand je serai grand, je changerai tout ça. » « Quand je serai grand, je serai humaniste. »


Alors, avec ses termes simples et énergiques, le Professeur Henri Sztulman, transmet l’espoir à ses grands enfants et leur épelle l’alphabet d’un humanisme qu’ils pourront à leur tour choisir et transmettre.


L’humanisme, c’est vivre debout, c’est résister à ce qui ne tourne pas rond. Compter les morceaux et classer les âmes et les monnayer ce n’est pas tourner rond.


Tourner rond c’est reconnaître que chaque être humain unique, resplendit de son unicité même si elle se fait parfois douloureuse.


Tourner rond, c’est peut être reconnaître que « tous nous sommes atteints » mais que ce n’est pas une raison pour se décourager d’être.


Tourner rond c’est donner des repères à l’homme et des possibilité de se construire à partir d’identifications. Et là, le Professeur Henri Sztulman livre à ses enfants l’engagement de sa vie, la psychanalyse dans ce qu’elle a de plus beau :  permettre à l’autre à la dérive de ses symptômes et de son enfance de se reconstruire, voire même de se construire, durablement dans un  possible être ensemble. L’histoire n’est pas de guérir ou de ne pas guérir, l’histoire est  « d’être ou de ne pas être » avec les autres et dans son indivis. C’est ça l’espoir de la psychanalyse tel que nous le transmet le Professeur Henri Sztulman et  cela suppose des psychanalystes, bien plus que des mots du savoir, mais une posture humaniste. C’est ce que j’ai aimé le plus dans ce livre : la posture.


La posture c’est à dire savoir du lieu de sa pratique adopter du lieu de son fauteuil ou non,  telle  ou telle référence théorique, tel ou telle thérapie médicamenteuse, tel ou tel souvenir de cadre professionnel allant du service fermé à un centre de jour pour adolescents ou laboratoire universitaire et cela signifie ce que le Professeur Henri Sztulman n’a de cesse de nous répéter, l’essentiel n’est pas la psychanalyse mais le sujet, l’humain. Voilà ce que cet homme de savoir transmet à ses enfants : certes le savoir de ce monde est important car il dit nos ancêtres, notre histoire, notre symbolique mais le point de départ, le point d’arrivée, le point d’existence, le point d’insistance c’est l’humain, le sujet, celui qu’il écoute, celui qu’il rencontre, l’unique à chaque fois. Le concept de résistance, le NON ne peuvent s’ancrer que dans le respect  de l’indivis, de l’irréductible et avec  l’aide, quand cela se fait nécessaire que le psychanalyste peut lui apporter pour retrouver une énergie disponible qui lui permettra à son tour d’être porteur d’humanisme et d’espoir d’un monde presque meilleur.


Le presque est de moi car il dit l’incertitude de nos luttes en devenir et l’incertitude c’est notre étroite marge de liberté et de modestie. Selon moi, un humaniste est une homme modeste (et le Professeur Henri Sztulman sait l’être) car il sait le fil des générations.


Comme un funambule, entre désespoir et espoir, le Professeur Henri Sztulman transmet une psychanalyse exigeante, définit sans complaisance, sans concessions  mais avec clarté un humanisme qui nous donne à tous envie de lutter , de résister, de vivre debout, nombreux  (et nous le sommes !) et transmet sa sagesse d’homme à ses enfants. Heureux enfants !

 

A demain,



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie-José Colet - dans Mon noyau de nuit et de lumière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Inventeurs de lectures
  • Inventeurs de lectures
  • : recherches sur la lecture, les ateliers de lectures et partage de livres
  • Contact

Mes publications

telechargement.jpg


 



Recherche